Fairy Tales, la ville de tous les contes, n'est plus ce qu'elle était. En vérité, tout est en train de changer et vous allez bientôt vivre un cauchemar.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ouverture d'une nouvelle sous-partie du Flood pour votre contenu "fanmade" et autre relatif à l'univers d'HnE.

Partagez | 
Dracula
avatar
DJ Huitre de Wonderland ♪♫

Nom : The Other Side
Univers original : Folklore + Conte
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t194-une-chauve-souris-b
Sam 3 Aoû - 13:16
Ce bal était le genre d'événement où Dracula se plaisait tellement à aller, même si en grande partie ceux d'Other Side préparé par la Baronne étaient bien entendus les meilleurs au monde, après tout quand on est mort on ne pouvait avoir que du temps pour s'amuser dans l'au-delà, mais si pour le coup il devait plus ou moins avouer que les vivants savaient se divertir quand même.

Cette fête était joyeuse, vivante, animé, quant au cadre il était des plus sublime, ce qui lui faisait dire que c'était bien l'inverse de Cursed Kingdom et de son propriétaire. Même si de son point de vue il préférait quand même le manoir, qui deviendrait sous peu son manoir ça il en faisait le serment, enfin tout du moins il avait tout le temps qu'il faut de son côté, le côté sombre lui plaisant plus.

Mais pour l'heure il préférait de loin penser à l'amusement, le vampire adulait ce genre d'ambiance, d'autant plus que de nombreux convives étaient présents. Pleins de petits groupes sanguins différents qui lui donnaient l'eau à la bouche, mais ça serait tellement mal venu de sa part de goûter sans avoir la permission, devant se mettre des œillères imaginaires pour éviter de trop avoir cette envie de baver face à ce qui était presque pour lui des gâteaux étalés dans une pâtisserie.

Pour se faire il avait trouvé une activité des plus distrayantes à savoir la danse. Mais même pour une activité toute simple il pouvait se montrer des plus envahissants et collants au monde, même si bien sûr pou lui il ne voyait plus ceci comme une aide, car son idée de la soirée était de faire danser les pauvres petites âmes solitaires qui étaient dans leur coin. Autant dire qu'il se définissait pour la soirée comme un grand généreux, la charité à l'état pur, ce qui n'était pas forcément l'avis des victimes pour le coup. Et tant bien la personne s'amusait vraiment dans cette micro prise d'otage organisé, la maladresse de Dracula revenait toujours au galop où les pieds des prisonniers s'en souviendront le lendemain encore.

C'était sûr qu'on le remarquait et il adorait être ça, être le centre d'un certains nombre d'attentions, même si pour le coup c'était pour son côté boulet de service qui va terminer par casser le pied de quelqu'un à force de lui marcher dessus, du moment qu'on le regardait c'était le principal et l'encourageait encore plus dans sa lancée de bonne action de la soirée.

D'ailleurs sa tenue était à son image à savoir voyante, déjà qu'on le remarquait pas mal pour sa chevelure blanche et ses yeux couleur sang, il était loin d'avoir opté pour une tenue sobre avec des couleurs assez ternes qui passaient partout. Non lui il avait opté pour de la couleur à savoir un gilet sans manches d'un rouge flamboyant par-dessus une chemise blanche et un pantalon noir, jusque-là pas de quoi en faire des cas en fait, mais c'était surtout sa longue cape de la même couleur que le gilet qui irritait sans doute l'iris en fait. Il était Dracula, et il ne sortait pas sans une cape car selon ses critères c'était non seulement classe mais ça donnait aussi un côté mystérieux.

Mais pour l'heure il devait choisir une nouvelle victime pour la danse, sa douce cavalière au teint de poupée avait été invitée par quelqu'un de moins gauche que lui, et son regard se posa sur l'homme qui rentrait du balcon avec un verre et qui ne semblait pas vraiment s'amuser. Parfait, c'était décidé ça serait lui et personne d'autre, il ne le lâcherait pas tant qu'il ne lui aurait pas décroché un sourire.

Il ne fallut pas plus de trois secondes au vampire pour s'approcher de sa proie, arrivant le plus souriant au monde, sans même lui adresser un mot il lui enleva le verre qu'il posa sur une table et lui prit une main pour l'entraîner sur la piste de danse vers le centre pour éviter qu'il lui échappe dans la foule. De son côté il se positionna correctement, tout en posant ses mains et en profitant bien pour toucher au passage, il laisserait l'autre guidé puisqu'il était plus grand que lui.

« Bonjour charmant trèfle noir, vous allez avoir la chance de passer la soirée avec moi ! »




L'on dit que le sang prime sur tout, qu'il nous façonne, nous enchaîne, nous maudit
Revenir en haut Aller en bas
Captain Nemo
avatar
Roi des Sphynx

Nom : Dakkar Windson
Univers original : 20 000 lieues sous les mers
Messages : 371
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t334-mobilis-in-mobile-l
Lun 5 Aoû - 18:05
Revoir et discuter avec l’agent Pig n’avait pas été aussi tumultueux qu’il s’y était attendu, semblant au contraire l’apaiser un peu au départ. Malheureusement pour lui ça n’avait pas duré et l’amertume avait fini par repointer le bout de son nez pour son plus grand déplaisir. Ajoutez à cela l’ambiance trop festive pour ses pauvres oreilles qui avaient été habitué au calme et vous obtenez un capitaine un brin tendu et obligé d’avaler plusieurs verre pour se calmer les nerfs. Il était décidément bien trop curieux pour sa propre santé et son propre avenir.

Revenu du balcon sur lequel il avait tenté de s’isoler, il essaya tant bien que mal de regagner la table en coin qu’il avait abandonné plus tôt. Peine perdu. Il avait à peine fait trois pas qu’on lui "sautait" déjà dessus. Sans un mot, sans une explication, sans rien comprendre, il se retrouvait à se faire arracher son verre des mains, avant d’être trainer de force sur la piste de danse sans plus de chance de comprendre ce qui lui arrivait. Venait-il de tomber sur un fou ? Ou un pervers qui se croyait en pleine orgie ? Il ne put malheureusement que se contenter d’un mouvement de recul alors que l’autre prenait déjà place, prêt à valser avec lui sans plus se soucier de son avis.

Profitant des quelques pas qu’il avait pu faire pour se séparer de cet homme mystérieux, il ne se gêna pas pour le détailler des pieds à la tête afin de mieux voir à quel phénomène il pouvait avoir à faire. Clignant des yeux plusieurs fois, il fut bien obliger de finir par les frotter de ses doigts pour enlever le rouge vif qui s’était sournoisement imprimé sur sa rétine pour l’aveugler. Il ne savait pas si c’était les effets de l’alcool qui commençait à se faire sentir, mais la couleur vive de la cape aurait pu manquer de le rendre aveugle. La tenue n’était pas affreuse pour autant, mais c’était beaucoup trop voyant à son goût en fait et absolument pas passe partout comme le gris de sa propre tenue. Comme quoi vivre dans un cercueil, un sarcophage, un tombeau, une crypte ou tout autre type de mausolée, ça n’aide pas plus que de vivre dans un sous-marin pour connaitre les dernières modes.

Car oui même alcoolisé, il était encore capable de reconnaitre un vampire quand il en croisait un. La couleur des yeux et le teint pâle ça ne trompait pas facilement. Encore plus quand on voyait la facilité avec laquelle il avait deviné son groupe sanguin. La musique suivante démarra, les mouvements des autres danseurs poussant Nemo à faire quelques pas pour suivre le mouvement et ne pas finir piétiner.

« Navré de vous décevoir mais je ne crois plus à la chance depuis longtemps. Ce n’est rien d’autre qu’une illusion pour vous faire espérer en vain.»

Toujours surpris de s’être fait kidnapper ainsi et trop vaporeux pour réfléchir aussi normalement que d’habitude, il avait continué d’enchainer les pas de valse, réflexe de son subconscient qui revoyait là comme une réminiscence du passé. L’alcool lui tournait peut-être assez la tête pour lui faire danser les premières mesures avec son mystérieux cavaler, elle ne le faisait quand même pas assez pour améliorer son humeur. Reprenant le dessus sur ce moment d’égarement il continua bien vite ses remarques amères.

« Je me dois donc de vous refuser cette danse, n’y voyait rien de personnel, mais je suis loin d’être le cavalier parfait. Vous trouverez ici bien meilleure chaussure à votre pied que moi je n’en doute pas. »

Nemo n’était pas mauvais danseur, bien au contraire, mais il fuyait comme la peste tout ce qui pouvait un peu trop lui rappeler son passé, ainsi que l’amusement et la naïveté dont il faisait preuve à l’époque. C’était bien ce qu’il comptait faire d’ailleurs, fuir. Quitter la piste et cet homme étrange pour retourner dans l’ombre et y rester cacher comme il le faisait depuis des années maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
avatar
DJ Huitre de Wonderland ♪♫

Nom : The Other Side
Univers original : Folklore + Conte
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t194-une-chauve-souris-b
Mer 7 Aoû - 21:11

Sa tenue ne pouvait qu'éblouir les yeux des autres convives, malheureusement pas obligatoirement dans les bons sens du terme, même si dans son esprit ceci était bien évidemment le contraire et il ne pouvait que rayonner, et l'attitude de ce mystérieux trèfle noir ne faisait que confirmer qu'il avait choisi la bonne tenue. Le vampire ne voyait aucun intérêt à se rendre dans ce genre d'événements si c'était pour ne pas être vu, il ne passait pas inaperçu ça c'était certain, convaincu que pour le coup il venait de faire mouche auprès de son convive. De plus si on ajoutait à ceci que l'individu n'était pas un mauvais danseur, la situation ne pouvait que lui décrocher un franc sourire encore plus large.

Il s'appliqua encore plus qu'à son habitude à ne pas marcher sur le pied de son partenaire de danse, pourtant Dracula et la concentration c'était quelque chose qui n'allait pas de pair, il était facilement distrait surtout quand l'amusement venait s'y mêler ce qui se concluait sur des accidents de parcours. C'était d'ailleurs un miracle qu'il n'avait pas encore provoqué une catastrophe, record battu à ne pas faire de petites ou même de grosses boulettes, ainsi qu'éviter de mettre quelqu'un en colère, tout du moins pour l'instant.

En tout cas son cavalier avait le don de refroidir en quelque sorte l'atmosphère, de casser l'ambiance avec une phrase, ce qui faisait vraiment contraste avec le fait qu'il danse superbement bien selon son avis. Dracula garda un sourire de façade, il lui en fallait bien plus pour le perdre quand même, devant quand même constaté qu'il était tombé sur un rabat-joie, celui qui trouve toujours à redire sur une soirée et qui a un avis plus ou moins désobligeant sur tout. Un petit monsieur je-sais-tout, ces jeunes alors ils pensaient tout savoir de la vie, il valait mieux laisser courir et puis de toute façon tant qu'il dansait il s'en fichait pas mal des remarques.

Autant dire que la réflexion d'après était pire que la première et qu'il n'allait pas se faire abandonner ainsi, de toute façon la danse avait déjà commencé et il n'allait quand même pas le laisser en plan en plein milieu de la piste quand même... si ? C'était le pire qui pouvait arriver à cette soirée, le genre de chose qui le fit légèrement tiquer et lui fit perdre un peu de son sourire.

« Voyons, vous êtes le cavalier parfait justement, et je ne compte pas vous laisser m'échapper aussi facilement grâce à une pirouette vous savez. Profitez de la fête et faisons connaissance mon cher et adorable petit trèfle noir. Qu'en dites vous ? »

Pour ne pas le laisser partir il ne le laisserait pas partir ainsi, il resserra même un peu plus sa prise qu'il avait sur l'autre, il avait vu bien plus coriace à lui résister. Il le fixa droit dans les yeux, pour le coup presque sérieux, continuant de se faire doucement bercer par le rythme de la musique.

« Je commence, je suis le Comte Dracula, voyageant pour découvrir... de nouvelles saveurs dirons-nous. Et pour l'instant je refuse de vous rendre votre liberté, vous serez mon cavalier point. »


Le vampire avait retrouvé son large sourire, attendant beaucoup de la part de son otage provisoire de la soirée, ne faisait plus trop attention à ce qui pouvait se passer autour. Mais la catastrophe pointa à cet instant crucial le bout de son nez, il termina enfin par lui marcher sur le pied, ce qui le pétrifia presque sur place.




L'on dit que le sang prime sur tout, qu'il nous façonne, nous enchaîne, nous maudit
Revenir en haut Aller en bas
Captain Nemo
avatar
Roi des Sphynx

Nom : Dakkar Windson
Univers original : 20 000 lieues sous les mers
Messages : 371
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t334-mobilis-in-mobile-l
Jeu 8 Aoû - 23:08
Tentant vainement un demi-tour, Nemo ne parvint malheureusement pas à échapper à la prise plus forte du vampire. Faire la fête et connaissance par-dessus le marché ? Grand Dieu qu’elle horreur ! Il jeta son regard le plus perplexe à cet homme, comme s’il parlait à un fou, le tout mêlé avec une pointe de d’incompréhension. Lui qui était venu dans le seul but de mener son enquête perso en espérant ne pas se faire remarquer, le voilà qui se retrouvait coincé par un genre de pot de colle. Et toutes les remarques désobligeantes qu’il avait pu faire n’avait pas réussi à l’en débarrasser. Il avait fallu qu’il tombe sur un pot de colle, mais un coriace en plus de ça.

« J’en dit que c’est une très mauvaise idée, la dernière fête où je me suis rendu a fini en désastre ! »

S’il croyait que Nemo aller se laisser faire comme ça il se mettait le doigt dans l’œil et jusqu’au coude. Personne n’avait encore réussi à lui forcer la main, ça n’allait pas commencer aujourd’hui. Certain était certes parvenu à le rouler mais il pouvait les compter sur les doigts d’une seule main et si le vampire pensait pouvoir en faire parti il allait lui falloir le saouler bien plus que ce qu’il en était actuellement. Alors oui ça pouvait paraitre idiot de se ramener à une fête ans vouloir danser, mais le souvenir désagréable de la fête qui avait valu sa fuite et son bannissement était encore très frais dans son esprit.

« Je suis encore capable de la reprendre par moi-même ma liberté, vous êtes peut-être un vampire ça n’y changerai pas grand-chose. »

Cassant certes, mais il n’appréciait pas de se faire alpaguer de la sorte et surtout qu’on essaye de le forcer à se soumettre à une autre volonté. C’était même à vrai dire une chose qui lui faisait très vite voir rouge et cet homme avançait là en terrain miné. S’il y avait bien une chose qu’il ne supportait c’était les personnes qui se croyaient tout permis et qui s’amusait à forcer les plus timides à leur bon vouloir. L’envie de sortir son arme et d’en coller un coup dans le nez de l’énergumène le démangeait de plus en plus. C’était vraiment le genre de comportement qui le faisait entrer dans une colère noire et nombre de pirate pouvait témoigner de l’erreur que c’était.

Il s’apprêtait d’ailleurs à libérer la bonde à sa colère mais fut couper quand le vampire lui écrasa maladroitement le pied. Retenant difficilement une grimace –c’est qu’il ne l’avait pas loupé ce gugusse- il s’arrêta dans la valse oubliant par le même coup la nouvelle remarque acerbe qu’il voulait lui lancer. L’esprit à nouveau embrumer pas un flot d’alcool et par la tête de petit chien malheureux du vampire, Nemo poussa un long soupir d’agacement.

« Pour quelqu’un qui espère garder ses partenaires de danse, vous devriez grandement songer à améliorer votre technique. La personne avec qui vous dansez doit savoir que vous contrôler et si ce n’est pas le cas donnez en au moins l’impression !»

Décalant légèrement ses jambes pour minimiser les risques de se faire marcher à nouveau dessus, il enchaina immédiatement. Sobre il aurait certainement profité de cette occasion pour fuir, mais là il était bien parti pour se lancer dans un cours de danse, ne se rendant absolument pas compte que par la même il était en train de se prendre au piège lui-même. Engageant le pas, il avança sa jambe gauche poussant légèrement celle de son partenaire. Heureusement que ce n’était qu’une simple valse et pas un de ses morceaux rythmé et endiablé. C’était simple, le vampire n’avait qu’à suivre ses mouvements en inverse. Si Nemo bougeait la jambe droite alors l’autre devait déplacer la gauche.

« Il suffit simplement d’écouter la musique, une fois le tempo trouver ça vient tout seul. »

Continuant de guider son partenaire et de lui prodiguer ces conseils, sa bougonnerie en toile de fond, il se disait que une fois la danse terminer il cesserait enfin de lui casser les pieds et le laisserait tranquille. Restait à voir combien de temps le morceau allait encore durer.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
avatar
DJ Huitre de Wonderland ♪♫

Nom : The Other Side
Univers original : Folklore + Conte
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t194-une-chauve-souris-b
Ven 9 Aoû - 18:33
S'il était possible pour lui de mourir de honte ça se serait passé sur-le-champ, s'il lui était possible de rougir pour atteindre un rouge homard au lieu de son teint blanc et figé ça se serait passé à cet instant, s'il lui était possible d'avoir un souffle il l'aurait retenu maintenant.

Le vampire venait de trouver le cavalier parfait et la seule chose intelligente avait été de lui marcher le pied, et l'espoir que l'autre ne lui dise rien ou ne l'est nullement senti s'envola bien rapidement avec les remontrances que le charmant inconnu lui faisait. Pour le coup ça lui donnait presque envie de chouiner sur place, de le supplier à genoux tout en s'accrochant à lui de ne pas l'abandonner pour si peu, d'autant plus que la valse s'était arrêtée entre eux.

Pourtant à sa grande surprise la danse reprit son cours normal, se faisant même guider soigneusement par ce qu'il voyait, à juste titre, comme un virtuose qui venait donner son savoir à son élève. Dans les premiers pas il fixait leurs pieds pour ne pas se mêler les pinceaux, mais petit à petit il décrocha de cette vue pour porter ses yeux vers quelque chose de bien plus agréable à regarder. Il ne pouvait s'empêcher de sourire à son professeur de la soirée, qui gardait un air sans doute bien trop sérieux à son goût, de plus en plus convaincu qu'il avait bien fait le bon choix.

Il se laissait joyeusement guider au rythme imposé par l'orchestre mais surtout par son cavalier d'exception, d'autant plus que ce dernier n'avait pas forcément eu envie de fuir en apprenant qu'il était un vampire et ça comptait beaucoup. Il n'y avait pas à discuter, Dracula était presque complètement sous le charme, se demandant pourquoi il ne restait pas plus des hommes comme celui-ci.

« Vous avez un don à ce niveau-là, dire le contraire serait pure folie ! Vous avez sans doute vos raisons pour ne pas vouloir danser mais ça serait criminel de ne pas utiliser un tel talent... »


Le buveur de sang lui sourit chaleureusement même si l'individu pouvait faire son bougon, il pensait vraiment ce qu'il venait de dire, restant quand même curieux de la raison qui faisait que ce merveilleux homme était poussé à rejeter à ce point la danse et les fêtes. Franchement il n'y avait rien de tel pour se sentir un tant soit peu vivant, voir autant de personnes heureuses réunies devait être argument suffisant.

« Je voudrais en savoir un peu plus sur vous, je vous ai donné mon nom je voudrais bien connaître le vôtre. Et si possible une ou deux danses de plus, je sais que c'est beaucoup vous demander mais je vous promets qu'après ceci je ne ferai aucune histoire pour vous laisser tranquille... »


Il le supplia encore des yeux, avec son air de petite chauve-souris battue, franchement tout ce qu'il voulait c'était juste un peu plus de temps en sa compagnie et rien de plus. Et la musique qui devenait de plus en plus calme, annonçant que le morceau allait se terminer sous peu, ne faisait qu'augmenter son désir de danser un peu plus longuement et en apprendre plus sur cet homme qui restait pour l'instant un vrai mystère.

Il s'arrêta de danser, le fixant droit dans les yeux, comme pour soutenir et donner du poids à sa demande, il ne voulait pas penser que l'autre pouvait refuser. Et franchement tant qu'il n'aurait pas un peu plus de réponse ou acceptation de sa demande à danser il ferait l'inverse de ce qu'il lui avait promis, à savoir le coller partout jusqu'à le faire craquer. Il était pénible, mais il pouvait l'être encore plus.




L'on dit que le sang prime sur tout, qu'il nous façonne, nous enchaîne, nous maudit
Revenir en haut Aller en bas
Captain Nemo
avatar
Roi des Sphynx

Nom : Dakkar Windson
Univers original : 20 000 lieues sous les mers
Messages : 371
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t334-mobilis-in-mobile-l
Dim 11 Aoû - 18:24
Malgré le taux d’alcool qu’il avait dans le sang, il était encore un peu tendu à l’idée de danser, du moins jusqu’à ce qu’il se lance dans un cours de danse avec le vampire. Arrêtant finalement de se prendre la tête et passant outre ses problèmes, il continua la valse sans qu’aucun nouvel incident ne survienne ce qui semblait enchanter son partenaire. Son attitude à lui n’avait rien de joyeuse et ça n’avait pourtant rien à voir avec le fait de danser ce genre de danse avec un autre homme. C’était juste que c’était déjà beaucoup pour le capitaine et qu’il ne fallait pas s’attendre à un miracle immédiat à moins d’être doté de très grands pouvoirs magiques.

Continuant de suivre le rythme de la musique, prodiguant encore quelques derniers conseils il ne put retenir de jeter un regard froid face à la nouvelle remarque du vampire. A croire que ce dernier avait le talent pour trouver les mots apte à faire ressurgir sa maussaderie.

« Je suis déjà criminel de toute façon et c’est justement à cause de mon talent, alors je ne suis plus à ça près. »

Talent, crime, folie, oui c’était les mots exact auxquels on pouvait associer Nemo et son histoire. Ne le prouvait-il d’ailleurs pas à l’instant en dansant avec un vampire qui pouvait certainement le vider de son sang en quelque seconde. Tout ça pour dire que oui il avait ses raisons, mais qu’il préférait les garder pour lui et qu’il était hors de question qu’il remercie l’homme de son compliment qu’il ne pensait pas mériter.

Toujours aussi enthousiaste, son partenaire de danse enchaina rapidement, laissant ainsi un Nemo quelque peu songeur. Le regard de vampire couineur ça marchait assez bien, mais il fallait que ça reste modéré sinon ça allait vite l’agacer plus qu’autre chose. Non ce qui le faisait réellement réfléchir c’est cette idée de pouvoir obtenir sa tranquillité sans devoir en arriver à se servir de son pistogaz pour se débarrasser de ce pot de colle. Même si pour cela il allait devoir faire l’effort de continuer de danser encore quelque temps. C’était un pacte raisonnable et qui lui éviterait surement de se retrouver harceler par ce type extrêmement étrange de son point de vue.

Il se stoppa au milieu de la piste en même temps que la musique, son partenaire de danse prêt à enchainer immédiatement. C’était sa meilleure occasion pour fuir, mais il ne doutait pas trop que l’autre puisse le retrouver et même le rattraper. Poussant un soupir résigné et à moitié couvert par la l’orchestre qui prenait la suite, il recommença à guider doucement le fameux Dracula.

« Et bien soit. Je suis le Capitaine Nemo et je suis inventeur. Mais dites-moi n’est-il pas risqué pour un vampire de rester au milieu de tant de personnes vivantes ? A moins que le régime de gens comme vous ait changé ces dernières années ou que vous comptiez profiter de la fête pour faire votre choix ? »

Direct et assez impoli, mais à force de vivre à 20 000 lieues sous la surface il avait pris l’habitude de ne plus trop s’encombrer de ce genre de convenance. La seule chose qu’il commençait un peu à regretter en fait c’était de ne pas avoir su ce tenir au courant de l’évolution du reste du monde, mais pour sa défense, il n’avait jamais vraiment songé à remettre pied à terre après avoir terminé la construction du Nautilus. Enfin c’était toujours une chose qu’il pourrait changer quand il repartirait en mer.

« Autre chose pour satisfaire votre curiosité ? »

Ce n’était toujours pas probant, mais il fallait bien reconnaitre qu’il faisait des efforts si on songeait que d’habitude il se serait contenté de danser en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
avatar
DJ Huitre de Wonderland ♪♫

Nom : The Other Side
Univers original : Folklore + Conte
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t194-une-chauve-souris-b
Mar 13 Aoû - 6:13

Ce fut avec une joie non dissimulée pour sa part que la danse reprit, il allait avoir droit à ses danses avec son si charmant cavalier, et même son air bougon avait quelque chose que le vampire qualifierait d'adorable, se laissant toujours guider par ce fameux capitaine Nemo. Voilà il avait déjà envie de voir son navire, sans se douter un seul instant que le navire n'avait rien de conventionnel et pouvait aller sous l'eau, à voyager à bord pour découvrir de nouveaux pays.

Par contre la remarque suivante lui effaça son sourire sincère d'un claquement de doigts, ça n'avait rien de drôle, c'était juste puéril et complètement méchant. C'était juste blessant, ce genre de remarque faisait bien plus mal que la garde en argent qu'il avait bien pu se prendre il y a de ça si peu de jours, lui rappelant juste que les humains sont parfois les individus les plus cruels.

Il avait fait un effort monstre depuis des siècles pour pouvoir côtoyer les personnes sans avoir envie d'en mordre un petit bout, encore aujourd'hui dans cet opéra il avait tout fait pour calmer son instinct de buveur de sang. Mais quoi qu'il faisait il serait uniquement vu comme un sale vampire, et ce capitaine de navire venait de le confirmer une fois de plus, lui qui passait jusqu'à présent une bonne soirée, non ce n'était plus le cas, ça venait de tout lui gâcher.

S'il voulait savoir autre chose sur cet individu ? Non plus maintenant, il venait d'en apprendre assez en quelques secondes. Lui si enjouait à la base de danser n'en avait plus l'envie, certes il était très susceptible à ce sujet mais il était venu sur un terrain amical à la base, restant silencieux comme une tombe à fixer de nouveau leurs pieds.

« Vous apprendrez que tous les vampires ne sautent pas sur tout ce qu'il bouge, je sais me contrôler un minimum monsieur le capitaine... »

Son ton était assez maussade, lui qui était venu faire la fête et s'amuser, son plaisir venait d'être balayé d'un coup de vent pour le coup. Il était plus que dégoûté à ce niveau-là, mélangé à un soupçon de colère presque, franchement les fêtes des vivants ne valaient en rien celles des morts et il n'y avait vraiment que des rustres ici.

« J'avais eu l'espoir que les hommes avaient changé avec le temps, il faut croire que ça n'arrivera jamais et qu'ils seront toujours un gouffre de déception... Capitaine Nemo. »

Sur ces mots il lâcha prise sur cet homme qui n'avait d'un coup plus aucun intérêt, tant pis si la danse n'était pas terminée, il n'allait pas passer la soirée à écouter ses réflexions acerbes sans réagir quand même, faisant une légère révérence pour tout de même le remercier ne serait-ce que pour la danse et la petite leçon particulière. S'éloignant alors avec un air d'indifférence, bien que dans le fond il était dégoûté que les choses se terminent ainsi, dommage oui.




L'on dit que le sang prime sur tout, qu'il nous façonne, nous enchaîne, nous maudit
Revenir en haut Aller en bas
Captain Nemo
avatar
Roi des Sphynx

Nom : Dakkar Windson
Univers original : 20 000 lieues sous les mers
Messages : 371
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t334-mobilis-in-mobile-l
Jeu 22 Aoû - 18:59
Nemo menait la danse, pion parmi tous les autres danseurs qui couvraient la piste, se déplaçant de pas en pas, sautant parfois en diagonale, prenant les devants des autres participants. Son vis-à-vis semblait heureux qu’il ait accepté de poursuivre et dans le fond, le capitaine devait bien reconnaitre que ce n’était pas aussi dérangeant que sa tête voulait bien le faire croire. Les effets bénéfiques de l’alcool sur son organisme peut être. Il pensait vraiment que ça continuerai ainsi encore un temps, attendant déjà les prochaines questions du vampire, prêt à y répondre malgré toutes les remarques désobligeantes qu’il avait pu faire jusqu’à maintenant et qui n’était que le reflet de son amertume. Et pourtant son cavalier stoppa, alors que la douce musique continuait, que les notes s’égrenaient encore et que les pas les entourant continuaient. Et il n’y avait pourtant eu aucune erreur dans les déplacements qui pouvait expliquer l’arrêt comme plus tôt.

Le vampire le quitta sans plus attendre, mais lui demeura encore quelques temps, immobile et droit tel la tour, comprenant qu’une fois encore il avait été trop loin. Avançant simplement droit devant pour quitter la piste, il ne put retenir un sourire narquois d’amertume et de dégout à son encontre. Oui décidément dépasser les limites était l’histoire de sa vie et malgré ses efforts son esprit de science et sa soif de nouveauté et de connaissance prenaient toujours le dessus. Il aurait très bien pu en rester là et profiter de l’occasion offerte pour regagner son coin d’ombre tranquille mais Nemo n’avait pas que des défauts malgré ses dires et savait sans problème reconnaitre ses tords.

Oui avant de disparaitre il s’excuserait, c’était la moindre des choses, car il n’avait vraiment pas voulu vexer cet homme volontairement. S’il était fou de vouloir se lancer à la poursuite d’un vampire qu’il venait de blesser ? Très certainement mais ça ne l’avait encore jamais arrêté. Fouillant l’opéra du regard, il ne tarda pas à repérer celui qui venait de l’abandonner, traversant du même temps la foule en diagonale pour le rejoindre. S’arrêtant à seulement quelque pas de son ancien cavalier qui avait du sauter par-dessus la foule pour partir si vite, il signala sa présence d’un simple raclement de gorge, enchainant rapidement.

« Je ne vous contredirai certainement pas sur votre jugement des hommes, ils oublient bien trop facilement pour pouvoir apprendre et réussir à changer, mais certain mérite bien un peu de crédit. Quant à moi je suis certainement le plus grand gouffre de déception qui soit mais malgré ça je vous assure que mes paroles n’étaient pas une attaque contre vous. »

Oui Nemo était le roi. Le roi des crétins ça allait sans dire. Faisant un nouveau pas pour se rapprocher du Comte Dracula, il cherchait les meilleurs mots pour expliquer ce qu’il avait véritablement voulu dire en interrogeant le vampire sur sa présence afin de ne pas le retourner contre lui une fois de plus. Des années passés en mer avec votre seul équipage pour discuter ça finissait par vous donner une franchisse qui frisait souvent l’insolence, mais dont on ne s’offusquait pas vraiment quand on connaissait la réelle mentalité du personnage.

« Vous savez il n’y avait aucun sous-entendu ni jugement dans mes paroles et ma question ne visait qu’à me renseigner et assouvir ma curiosité scientifique pour savoir ce que j’avais encore bien pu rater dans l’évolution du monde. Je suis navré de vous avoir offensé, je m’en excuse et vous ne devriez pas gâcher votre soirée à cause d’imbécile comme moi. »

Oui son envie de vouloir tout connaitre, de comprendre le pourquoi, le comment du fonctionnement des choses et des êtres, bref sa dévotion scientifique était pour son plus grand malheur trop souvent reine de son esprit. Se détournant pour ne pas s’imposer plus auprès de cet homme qui avait bien fait de le remettre à sa place, il fit un nouveau déplacement, prêt à fuir une fois de plus dans n’importe quelle direction.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
avatar
DJ Huitre de Wonderland ♪♫

Nom : The Other Side
Univers original : Folklore + Conte
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t194-une-chauve-souris-b
Mar 27 Aoû - 17:29

Dracula n'avait plus envie de danser, plus envie de parler aux gens surtout s'il devait retomber sur un type du même genre, sa soirée était gâchée de toute évidence, il ne lui restait plus qu'à partir d'ici pour retrouver son cher et chaleureux Other Side, il se rendrait chez la Baronne Samedi pour lui exiger d'organiser une soirée digne de ce nom pour enfin avoir un lieu où s'amuser sans aucun problème. Attristé par le fait que les gens ne le voyaient que comme le buveur de sang, mais aussi assez en colère qu'on est cette image de lui et que ce rustre ait osé lui gâcher sa soirée. L'idée de venir lui pourrir les nuits du capitaine germa dans son esprit mais après mûre réflexion il était forcé de constater que ceci ne lui apporterait rien d'une part, sauf peut-être une petite vengeance personnelle, mais d'une autre part ça serait une perte de temps bien qu'assez amusante, et dernièrement il valait mieux que ça.

Il s'éloigna de ses pauvres mortels si fragiles qui versaient un venin de méchanceté pour se sentir supérieurs, finalement avoir arrêté la mort avait sans doute été le choix le plus judicieux qu'il avait fait à bien y réfléchir, au moins lui dans des centaines d'années il serait toujours de la partie, tout du moins s'il ne se prenait pas les foudres d'un individu et la manche n'était pas encore gagnée, et il aura très vite à oublier cet affront fait à cette personne. Même s'il devait bien avouer qu'il les enviait au plus au point, ça serait bien mentir que dire le contraire.

Voilà qu'il devenait nostalgique, évitant de rentrer dans quelques personnes alors qu'il avait décidé d'aller voir ailleurs ce qui pouvait bien se passer, il devait se focaliser sur les bonnes rencontres faites au cours des dernières années et il devait bien admettre qu'il y en avait eu bien plusieurs. Le petit accident qui venait de se passer ne devait noircir son jugement, au lieu de ce dire qu'il avait fait face à un goujat il devait plutôt voir que la danse avait été des plus agréables et magnifiques.

Le vampire tourna la tête au raclement de gorge et fut assez surpris de revoir son partenaire de danse, pour être franc il ne pensait plus jamais le revoir, curieux de savoir ce qu'il pouvait bien lui vouloir. Au moins ils étaient d'accord sur la nature humaine, c'était un bon point, il y avait du bon comme du mauvais, même cet homme en était la preuve après tout. Il avait été déplacé mais il venait s'excuser, comme quoi parfois il ne faut jamais désespérer au sujet d'une personne.

Il l'écouta sagement et presque religieusement, il était rare de rencontrer un tel scientifique, devant se rendre à l'évidence qu'il n'avait pas à faire face à un sale type mais à un homme bien trop curieux qui ne semblait pas savoir s'exprimer correctement au point de créer un quiproquo. Il était sûr, mauvaise foi bien sûr, ce capitaine était bien trop charmant pour avoir de mauvaises attentions, après tout quelqu'un qui danse aussi bien ne pouvait être que bon.

Il ne lui en fallut pas plus pour tout effacer ce qui venait de se produire sur la piste en un claquement de doigts, retrouvant même son grand sourire, il n'était point rancunier bien au contraire. Son envie de le recoller aux chaussures était revenue, il voulait en savoir plus sur lui, quel genre de travaux il pouvait bien pratiquer s'il était un homme de science, ou encore le nom de son navire. Il n'attendit pas une seconde de plus pour s'approcher et venir lui attraper la manche, il n'allait pas le laisser s'échapper comme ça et puis de toute façon il lui devait bien encore deux danses, une ou deux paroles gentilles et le revoilà dans son rôle de petite sangsue.

« Vrai que vous avez manqué de tact, mais je vous prie de m'excuser d'avoir mal compris vos paroles. J'ai déjà rencontré quelques scientifiques mais aucun qui avait votre don pour la danse, et je voudrais en savoir un peu plus sur vous. Bien sûr en échange vous pouvez me demander ce que vous souhaitez, donnant-donnant, qu'en dites vous? »

C'était décidé, il allait encore rester à la soirée, faire connaissance avec ce jeune homme, parce que oui par rapport à lui tout le monde était bien plus jeune, et avoir ses danses qu'on lui avait promises.




L'on dit que le sang prime sur tout, qu'il nous façonne, nous enchaîne, nous maudit
Revenir en haut Aller en bas
Captain Nemo
avatar
Roi des Sphynx

Nom : Dakkar Windson
Univers original : 20 000 lieues sous les mers
Messages : 371
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t334-mobilis-in-mobile-l
Lun 30 Déc - 15:33
Au moins son cavalier acceptait d’écouter ses explications et ne l’avait pas immédiatement envoyé paitre, réaction qui aurait été tout à fait légitime face au manque de délicatesse dont Nemo avait fait preuve. Il avait pensé repartir se cacher dans son coin une fois ses excuses présenté mais l’immense sourire de joie qui apparu sur les lèvres du vampire lui fit pressentir qu’il n’en aurait surement pas l’occasion. C’est qu’il avait une bonne humeur et une joie presque contagieuse ce bougre. Assez en tout cas pour que le capitaine ne fuit pas à toute jambe à son tour. En tout cas il pouvait dire que le Comte Dracula n’avait pas la dent tenace –oh le joli jeu de mot, mais sans doute l’immortalité faisait voir tout ceci d’un œil bien différent du sien. Après tout Nemo était certainement plus tel une fourmi face au vampire.

Un début de sourire commençait à apparaitre sur ses lèvres, mais qui cessa si tôt que l’albinos attrapa son bras, son esprit se demandant dans quel péripétie le vampire allait encore l’entrainer. Parce que oui le fait de participer à la fête et danser avait pour lui des allures d’odyssée terrifiante. A bien y penser il préférait presque affronter le kraken une nouvelle fois que de se livrer à ce genre de chose de manière régulière. Bien sûr il ne voulait pas le vexer une nouvelle fois et après tout il avait bien accepté de lui offrir plusieurs danses, aussi Nemo se laissa à nouveau emmener sur la piste de danse et repris la leçon là où ils l’avaient laissé.

« Et bien ça me parait être un bon accord, mais ne vous excusez pas vous n’êtes pas fautif. C’est surtout que je viens de passer cinq années en mer et j’ai un peu perdu l’habitude des convenances. Ce que je voulais dire en fait c’est qu’il était surprenant de vous voir aussi à l’aise et je me demandais donc quel pouvait être votre secret. »

La musique continuait et Nemo guidait toujours les mouvements du Comte, bien que celui-ci commençait à se débrouiller assez bien par lui-même. La preuve en était qu’aucun nouveau pied du capitaine n’avait été piétiné. Il était réellement curieux d’en apprendre plus sur le vampire, son mode de vie et même sur toutes les particularités liées à son statut de « mort vivant ». Et si il lui fallait déballer un peu de sa vie pour ça, le choix n’était pas difficile. Le deal était même très honnête.

« Pourtant la danse est loin d’être interdite au scientifique, mais j’admets que si ma mère n’avait pas mis un point d’honneur sur ce côté de mon éducation je ne m’y serai sans doute jamais intéressé. Serait-il déplacé de vous demander si… »

Il interrompit sa phrase en même temps que la musique avait cessé et qu’une pause leur était annoncée. Ils avaient à peine eu le temps de se dégager de la piste que déjà un serveur se présentait à eux avec deux lettres posés sur son plateau d’argent. Echangeant un regard intrigué avec le vampire Nemo se saisit néanmoins de l’enveloppe avant de l’ouvrir et d’en examiner le contenu.

« Et bien il semblerait que les organisateurs aient prévus de drôles de divertissement. »

Loin d’une simple lettre, l’enveloppe contenait plusieurs petits morceaux. Jetant un coup d’œil aux autres convives, il constata que tous avaient reçu une enveloppe. A croire que pendant son absence, le reste du monde avait décidé d’adopter des coutumes bien étranges.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
avatar
DJ Huitre de Wonderland ♪♫

Nom : The Other Side
Univers original : Folklore + Conte
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t194-une-chauve-souris-b
Lun 30 Déc - 18:11

Dracula crut rêver en voyant un début de sourire sur son cavalier bien trop sérieux, ayant le sentiment d'assister à un événement rare en voit de grande disparition, c'était carrément magique voire féerique. Moment qui ne dura pas, un peu comme un coup de vent ou une illusion, lorsqu'il vient lui prendre le bras. Décidément il devait beaucoup le rendre nerveux le capitaine, il n'y avait aucune raison particulière, après tout ce n'est pas comme s'il lui avait mis la main aux fesses ou quoique ce soit d'autre, il avait parfois les mains baladeuses mais il ne lui semblait pas en avoir usé cette fois-ci.

Il n'attendit pas plus pour le ramener sur la piste de danse, c'était son cavalier à lui et personne d'autre n'avait le droit de danser avec tant qu'il n'en aurait pas décidé autrement, il avait encore droit à quelques danses et comptait bien les utiliser jusqu'au bout. Lançant quelques regards autour de lui, avec un sourire de frimeur pour signaler aux autres que oui il était avec le meilleur danseur de la soirée et pas eux, ayant droit à la suite des leçons particulières qu'on lui avait promises.

Écoutant la musique mais surtout la voix suave du marin, il comprenait mieux le rêve des jeunes filles d'aller au bal au bras d'un prince, franchement parfois il avait vraiment des goûts de fille. À cet instant bien qu'il sourit à Nemo il se posait pas mal de questions, non mais ce goût pour ce genre de choses n'était peut-être pas normal, peut-être que Méphistophélès lui avait aussi changé de sexe en faisant de lui un vampire. La révélation ! Non ce n'était pas possible, il s'en serait rendu compte quand même, ou pas. C'était pas le moment de penser encore à n'importe quoi lui disait une petite voix dans sa tête, bien sûr qu'il avait été un homme avant mais il devait être perturbé par le presque sourire de tout à l'heure. Ça devait être ça oui, le temps que son cerveau assimile vraiment la nouvelle, il fallait attendre un certain décalage.

Le vampire se reconcentra sur ce que lui disait. Cinq ans passé en mer, il y avait quoi devenir dingue très certainement, quand on a vu un poisson on les a tout vus après tout. Pauvre chou, c'était normal qui lui avait dit des méchancetés tout à l'heure, le soleil avait dû trop le frapper sur la tête et il était désorienté. Il était encore plus pardonné, plus tard il lui ferait peut-être même un bisou de réconfort sur le front. Des éloges suivirent, il aimait ça, décidément le capitaine était très doué pour savoir dans quel sens le flatter, son égo venait regonfler à bloc.

« Mon secret ? Je ne pense pas qu'il y a un secret, c'est une question de volonté. Vous savez j'ai eu des siècles et des siècles pour arriver à ce résultat, et puis même si vous êtes à croquer ça serait dommage qu'il vous arrive quelque chose ! »

Des phrases avec plus ou moins de sous-entendus, surtout la dernière partie qui voulait clairement dire que Nemo était clairement à sous goût en fin de compte. Ça allait devenir difficile de devoir se séparer de lui, se laissant toujours bercer par la musique tout en étant guidé par son fabuleux cavalier. Il se sentait presque comme une princesse. Il cria et se gifla intérieurement, punaise il allait vraiment devoir mettre au clair cette histoire de fillette parce que ça devait grave à ce niveau-là, c'était son instinct de chauve-souris qui venait de se mettre en marche ou quoi ?

Il fixa le jeune homme pour éviter de penser à cette histoire venait le perturber dans ce moment-ci. Voyant qu'il y avait peut-être un petit côté nostalgique dans les paroles du capitaine, pourtant il lui semblait trop jeune et fragile pour subir des épreuves aussi dures, il savait tirer sur la corde sensible involontairement quand même il devait bien avouer. Il pouvait bien lui demander ce qu'il voulait, même danser la macarena ou lui ramener la lune qu'il lui ferait, pendu à ses lèvres pour attendre la suite de sa question qui ne vient finalement pas.

Dracula essaya de ne pas laisser paraître sa mine boudeuse face à cette interruption, ce n'était pas le moment loin de là, il avait été sur le point de vivre quelque chose d'intense il en était sûr. Prenant tout de même l'enveloppe qu'on lui tendait sur un plateau, fixant toujours son cavalier qui en recevait une aussi, terminant par détacher son regard pour le porter vers le contenu. Il ne s'attendait pas vraiment à ceci, lui décrochant quand même un sourire. Il versa le contenu dans sa main et le lança en l'air.

« Des confettis ! »


Boulet. Le vampire n'avait même pas remarqué qu'il y avait eu des choses inscrites dessus, et même si une fraction de seconde il avait certes trouvé cela bizarre qu'on leur donne les confettis de cette manière-ci il n'en doutait pas quant à leur utilité. Enfin ça s'était avant de voir la tête et le regard que lui lançait le marin sur qui il avait presque lancé l'intégral du contenu de son enveloppe.

Il eut un sourire gêné, une chose rare qui arrivait là, car si Dracula ne possédait pas un don c'était bien celui d'avoir une réaction face au ridicule. Il paniqua alors, se sentant terriblement bête face à l'homme de science, ceci risquait de compromettre le reste de la soirée et de la danse.
Pour rattraper son erreur il devait donc susciter de l'intérêt chez son interlocuteur, il avait besoin de ce sentiment à son égard. Il s'approcha alors de l'autre convive pour lui murmurer à l'oreille.

« Donnant-donnant on a dit. Mon autre grand secret... c'est que je suis le premier vampire. »

Une fois la confidence faite il recula légèrement, faisant mine de regarder les autres convives et comprenant alors qu'il fallait a priori rassembler les morceaux de papier entre eux. Il venait de lui secouer sa curiosité scientifique, il en était sûr !




L'on dit que le sang prime sur tout, qu'il nous façonne, nous enchaîne, nous maudit
Revenir en haut Aller en bas
Captain Nemo
avatar
Roi des Sphynx

Nom : Dakkar Windson
Univers original : 20 000 lieues sous les mers
Messages : 371
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t334-mobilis-in-mobile-l
Dim 12 Jan - 16:08
Face à l’humeur joyeuse et à l’excentricité de son partenaire de danse, Nemo avait bien du finir par s’ouvrir et s’amuser à son tour, appréciant légèrement plus ce bal que lorsqu’il y était arrivé. Pourtant il arrivait encore que Dracula le surprenne assez pour que sa conscience se demande dans quoi encore il était en train de se fourrer. Et le fait que le comte le trouve à croquer ne le rassurait pas forcément, même si il trouvait également dommage qu’il ne lui arrive quelque chose. De quoi le mettre assez mal à l’aise finalement, mais la tentation était trop forte et le capitaine avait finalement choisi de poursuivre la discussion autant que la danse.

Oublié, sa gêne et son malaise face à cette foule à laquelle il avait fini par se mêler bien malgré lui. Oublié son envie de déguerpir et de fuir la piste de danse. Bien que le terme oubli soit un peu exagéré, la situation avait tourné à tel point que discuter avec le comte Dracula lui semblait assez prometteur et enrichissant pour faire passer toutes ses anxiétés au second plan. Sa curiosité et son esprit de découverte était désormais totalement éveillé par le personnage qu’il avait encore fait danser il y a peu. Car si découvrir la personnalité du vampire l’intriguait, l’enveloppe qu’on venait de leurs remettre en faisait tout autant, a tel point même qu’il avait interrompu sa pensée avant d’oser demander si toutes les légendes qu’on pouvait raconter sur cette "espèce" étaient vrai. De quoi certainement lancer un débat et une discussion passionnante il en était certain mais tout ce manège des serveurs était beaucoup trop curieux pour qu’il résiste. Pourtant sans cette intervention, Nemo aurait lui aussi répondu aux attentes du vampire et répondu à toutes ces questions, même si certaines réactions de ce dernier lui semblaient bien étranges.

Curieux il avait fini par décacheter la missive, découvrant son contenu tout aussi étrange mais son attention fut une fois de plus détourner quand son voisin s’exclama joyeusement en lui lançant le contenu de sa propre enveloppe au visage. Des confettis ? Le capitaine le regarda un instant, perplexe, se demandant si le vampire ne faisait pas ça pour simplement relancer les festivités. Oh il ne lui en tiendrait pas rigueur, mais de son avis c’était dommage de gâcher ainsi ou remettre à plus tard un potentiel mystère.

« Ces petits morceaux de papiers sont trop curieux pour n’être que de simple confettis je crois, mais c’est un parallèle qui se défend. »

Finalement il était plutôt amusé de la réaction de son nouvel "ami" et de son air de panique quand il avait du se rendre compte de son erreur. Comme quoi les vampires n’étaient pas forcement infaillible. Et ce qui l’amusait encore plus c’était de le voir se démener et se dépêtrer afin de garder son attention, à croire qu’il avait compris que le mystère que recelaient ses enveloppes était en train d’attirer toute son attention. Et Dracula ne semblait pas y aller par quatre chemins pour récupérer son cavalier, lâchant cette sorte de bombe au creux de son oreille.
Le premier vampire vraiment ? Voilà que désormais Nemo regardait le comte Dracula avec des yeux ronds et digne des poissons qu’il côtoyait au fond des mers. Son retour à terre ne lui avait jamais paru être une aussi bonne idée qu’aujourd’hui, même si un dilemme s’imposait à lui. Que devait-il choisir, se concentrer sur les mystérieuses enveloppes ou continuer de profiter de la soirée en compagnie du vampire ? Finalement c’était Dracula qui l’emportait, l’énigme de l’enveloppe il avait encore le temps de s’en occuper après, ses chances de recroiser le vampire, elles, étaient plus faible.

« Le premier vampire ? Voilà qui est véritablement fascinant je dois dire. Quand certain peuvent se vanter de connaitre les histoires de ce monde, vous, vous pouvez vous vanter de peut-être les avoirs vécus. Et j’ai l’impression que mes confidences ne valent pas un tel secret. »

Il n’était pas idiot, il commençait à saisir la logique que semblait tramer Dracula et il comptait bien en jouer en peu. Au fond ce n’était vraiment pas tous les jours qu’on pouvait entendre l’histoire du tout premier vampire et il aurait été idiot de la gâcher.

« Ma foi cette soirée se révèle des plus intéressantes bien que je ne sache pas encore qui de vous ou de ces mystérieuses enveloppes prend la première place. Qu’en dites-vous ? Allez-vous m’en raconter plus pour que je me décide ? »

Lançant un regard de malice au vampire, il ne rangea pas immédiatement l’enveloppe dans l’une de ses poches, la laissant bien sous son nez, essayant d’amener plus de confidences qu’il n’en ferait peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Dracula
avatar
DJ Huitre de Wonderland ♪♫

Nom : The Other Side
Univers original : Folklore + Conte
Messages : 65
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t194-une-chauve-souris-b
Mar 14 Jan - 17:18
C'est très amusé qu'il regarda la mine de surprise de son partenaire de danse, il avait envie de rire sous cape c'était le cas de le dire, Dracula était plus que fier de son petit effet provoqué et sûr d'avoir fait mouche pour le coup. Franchement provoquer un mystère autour de sa personne avait été  le mieux à faire, surtout quand on était face à un homme aussi curieux que pouvait-être le capitaine qui en restait quelque peu médusé. Il lui sourit à pleines dents, tellement heureux que son coup, c'était avec ce genre de regards qu'il voulait qu'on le regarde, qu'on le traite comme une star, il en était une de toute façon ça il en était convaincu.

Le vampire avait envie de danser pour exprimer sa joie, dodelinant juste légèrement de la tête puisque la musique c'était malheureusement arrêtée, avec la certitude que s'il pouvait s'embrasser lui-même à cet instant il le ferait. Il arrivait parfois qu'on ne le crût pas, vu comment il pouvait être maladroit et empoté parfois ça n'avait sans doute rien d'étonnant, mais le marin lui semblait bien disposer à le croire, décidément c'était vraiment un homme bien.

L'écouter alors qu'il lui faisait des compliments passa sa bonne humeur à un cran supérieur, et il n'allait pas se priver pour se vanter de son côté ça c'était une certitude. Il avait son ego qui se gonflait à bloc, pouvant lui conter mille et une histoires sur la période souhaitée, pas vraiment difficile de lui faire plaisir avec seulement quelques mots bien placés par-ci et par là.

Mais Nemo souleva un point assez capital, dans le fond sa confession avait plus de poids que tout ce que son cavalier avait pu lui dire jusque-là, l'albinos s'attendant donc à un grandiose défilé de confidences amplement bien méritées. Après tout à la base c'était lui qui voulait en savoir plus sur la scientifique, même si de son côté il se savait très passionnant, il comptait bien revoir la balance entre les deux soit remise à zéro après tout. Ceci annonçait donc de longues heures à passer avec lui, il s'en réjouissait d'avance, ce bal avait été une bonne idée.

Cependant il retomba vite sur terre, comme foudroyé par le destin, qui lui donna un sourire crispé au lieu de celui enjoué. Il venait d'être mis à égalité avec cette stupide enveloppe, et accessoirement des bouts de papier déchiraient en plusieurs morceaux, franchement il ne comprenait pas comment c'était possible que son cavalier puisse hésiter entre eux deux. Il fixa l'objet de sa rage qui grondait doucement et qui semblait le narguer ouvertement, il était en train de se faire voler la vedette par ça, c'était l'un des pires affronts qu'on pouvait lui faire.

Dracula ne vit même pas le regard de malice que lui lançait le marin, il espérait juste qu'en fixant ce bout de papier il brûle de lui-même, rentrant ainsi en pleins dans le piège habilement tendu pour qu'il crache un peu plus que sa confidence faite. Il envisagea même quelques secondes de commencer à pleurer en invoquant le fait que c'était complètement injuste de le traiter de la sorte, voire même de s'accrocher aux jambes de son compère en le suppliant de laisser tomber cette enveloppe qui venait outrageusement les séparer, mais Nemo ne semblait pas être le genre d'homme qui se laisse attendrir ainsi.

« Oh oui j'en ai vu des choses que je pourrais vous raconter, bien plus que cet ennuyeux tour de passe-passe que vous tenez dans la main ! J'ai vu la guerre et la paix, la peine et la joie, la mort et la vie, des royaumes tomber et d'autres se créer ! J'ai vu des choses à vous faire frémir de peur et d'autres à vous étonner au plus haut point Capitaine ! »

Le vampire avait retrouvé son sourire joueur, tellement sûr de l'emporter de toute façon, venant prendre les mains de son cavalier avec l'envie qu'il mette hors de sa vue l'autre curiosité qui n'était pas invitée à la base. Si c'était juste des récits de voyage qu'il voulait alors lui donnerait sans soucis, il était mieux placé qu'un livre d'histoire pour raconter certains événements.

« À moins que ça ne soit les vampires en eux-même qui vous intéresse ? Vous ne seriez pas le premier ! Il n'y a que sur le fait de savoir comment je suis devenu ce dont je suis que je ne répondrai pas. Étais-je ainsi depuis ma naissance ? Le suis-je devenu par la suite et comment ? Ça c'est moins vilain petit secret. »

Oui un bien vilain petit secret que seule sa « maman » connaissait, il ne le divulguerait jamais ceci-ci et ce même pas à sa race, il fallait garder son lot de mystère après tout, quand on reste il était disposé à répondre. Tout en disant tout ceci le comte c'était encore approché de son cavalier, d'un peu trop près même, au point que s'il venait à se pencher il aurait pu lui embrasser la joue très certainement. Il aimait se donner en spectacle et la proximité avec les gens était quelque chose qu'il adorait aussi.




L'on dit que le sang prime sur tout, qu'il nous façonne, nous enchaîne, nous maudit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy NeverEnding :: Archives RPs-