Fairy Tales, la ville de tous les contes, n'est plus ce qu'elle était. En vérité, tout est en train de changer et vous allez bientôt vivre un cauchemar.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ouverture d'une nouvelle sous-partie du Flood pour votre contenu "fanmade" et autre relatif à l'univers d'HnE.

Partagez | 
Méphistophélès
avatar
Tonton Mephi 8D

Nom : Le grand Méphisto
Univers original : Faust + Folklore
Messages : 135
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t317-mephisto-celui-qui-
Sam 14 Fév - 2:40
Ennuyeuse. Oui Méphisto venait certainement de passer la journée la plus calme et la plus ennuyeuse depuis qu’il avait posé un pied en dehors de The Other Side il y a plusieurs jours. Pas une personne à corrompre ne s’était présentée à l’horizon, pas la moindre âme désespérée. Pas même une ombre n’avait croisé les routes sur lesquelles il avait pu apparaitre. A croire que tous les bruits de couloirs qu’il avait pu entendre sur les croques mitaines et autres visiteurs n’étaient finalement que légende. Dommage, il y aurait certainement eu de quoi animer sa journée en attendant de trouver une nouvelle cible à ses jeux. Mais ni les coups du sort ni l’ennui ne l’atteignait vraiment au fond car Méphisto était depuis longtemps passé maître dans l’art de faire tourner la chance… et surtout la sienne. La petite bourgade perdu au milieu des bois où il venait d’arriver alors que le soleil commençait tout juste à tomber allait d'ailleurs être le parfait théâtre pour mettre ses talents en œuvre. Et rien que le fait de s’avancer dans les ombres des rues le faisait déjà doucement rire.

En vérité, il savait déjà exactement quel chemin prendre pour  trouver à coup sûr des personnes prêtes à signer avec lui. Un endroit où les lendemains de cuite après avoir picolé comme un trou étaient tellement rude qu’on en avait jusqu’à oublié qu’on venait de vendre son âme… Une taverne ! Il n’avait eu qu’à pousser la porte pour entrer dans la salle déjà bien animé et où les clients faisait déjà couler l’alcool à flot entre leurs lèvres. Ce même alcool qu’ils n’auraient de cesse de blâmer le lendemain matin. Oh oui à n’en pas douté ici la récolte serait fructueuse et le squelette s’en frottait déjà les mains d’avances tout en se glissant entre les tables. Bientôt les yeux ne manqueraient pas de se tourner vers lui, grand squelette en costume noir des plus intriguant et le jeu commencerait. Il suffisait de les laisser  simplement venir à lui.

Certes l’endroit n’offrait pas le charme du Pub Endiablé et il manquait cruellement d’animation comme les parties habituelles de roulette Russe de The Other Side mais au moins les affaires avaient été des plus florissantes. Reposant son verre, Méphisto avait ainsi vu son dernier client plonger dans les bras de Morphée, un filet de salive s’échappant du coin des lèvres, poussant un ricanement face au spectacle. La signature avait été faite juste à temps, et le squelette avait sans plus attendre fait disparaitre dans un nuage de fumée le précieux papier. Jamais encore il ne s’était amusé à attendre le réveil d’un de ces ivrognes qu’il avait habilement piégé. Jamais il n’avait attendu de voir son reflet dans leurs yeux vitreux alors qu’ils fixaient d’un air hébété la réalité qui les frapperait de plein fouet. A coup sûr certains remèdes à la gueule de bois étaient plus efficaces que d’autre, mais les laisser se réveiller face à lui était une chose qu’il faudrait qu’il s’amuse à faire un jour.

Mais ce soir son attention avait été attirée par deux compères qui venaient de quitter le pub d’une démarche chancelante et quelque chose dans son vieil instinct de squelette lui disait qu’il y avait encore quelques affaires pour lui. C’est en remettant son chapeau en place qu’il avait quitté le lieu de beuverie pour se glisser dans les pas des deux silhouettes enivrées. Deux âmes qui n’attendaient plus qu’il apparaisse… et voilà un nouveau contrat signé. Peut-être même qu’avec de la chance, l’imbécile se tuerait en tombant dans un trou en traversant la forêt quelques mètres plus loin. Cette idée lui tira un sourire, l’entrainant inconsciemment à leur suite avec un amusement qui éclipsait tout l’ennui qu’il avait pu ressentir. Et pourtant Méphisto était loin de se douter qu’une surprise bien plus importante l’attendait encore.




Spoiler:
 


Dernière édition par Méphistophélès le Sam 30 Mai - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Faucheuse
avatar


Nom : Faustine Death
Univers original : Folklore international
Messages : 22
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t318-death-fun-and-rock-
Dim 22 Fév - 15:29
Quelle vie ennuyeuse quand on y réfléchissait bien. Ces personnes étaient tellement plus ennuyantes a vouloir mourir. Au moins dans l'autre monde faisait-elle peur, on la craignait et elle avait eu droit a quelques tentatives d'assassinat assez sympathique mais ici ? Rien du tout, que dalle, nada, nichts ! Et cela l'ennuyait encore plus. Elle aimait qu'on ait peur d'elle, au moins un peu quoi.

Elle avait sa liste et s'y tenait. Après tout c'était là son rôle, elle savait ce qu'elle avait a faire et qu'elle s'ennuit un peu n'arrêterait jamais la mort. Elle était le pont reliant le monde des vivants a celui de l'Au delà. Aussi quand elle avait vu un nom s'inscrire sur sa liste n'avait-elle pas hésité. Ce nom là elle ne le connaissait pas, un nom illustrement inconnue qui ne nécessiterais donc pas la moindre mise en scène. Elle faisait un effort quand il s'agissait de nom célèbre. Elle se laissa porter par le vent d'est, si doux et si agréable, elle profita de sa ballade pour fermer un peu les yeux, prendre un peu de repos avant de replonger dans la masse de travail immense qui l'attendait

- Tu bosse trop Faust', lève un peu le pied, ils vont pas s'évaporer tes morts tu sais ?
- Toi et moi savons que je ne peux pas Soul, il faut bien que quelqu'un fasse le boulot non ? Allons c'est notre dernier nom après cela nous aurons un peu de vacance

Non Faustine n'avait pas encore perdu la tête au point de se causer toute seule. Elle parlait juste a sa faux. Depuis qu'elle était arrivé dans ce monde, toute son apparence physique avait changé. Elle portait maintenant un minishort de couleur noir, une chemise rouge avec une veste noire et une cravate toute aussi noire avec une simple étoile blanche sur le noeud. Des rangers montante couvrait ses tibias et laissait juste voir le haut de ses chaussette grimpante rayée blanche et noire. Ses cheveux qui furent noir jadis se retrouvait coloré de rose et de jaunes. Ils avaient poussé aussi et se finissait en anglaise énorme. Deux petites cornes turquoise lui avait poussé et une couronne de ronce lui ceignait désormais le front tandis que sur le coté droit un masque avait pris place. Et Soul, sa fidèle faux qui l'avait servie des siècles sous sa forme ancestrales c'était retrouvé transformé en une guitare noire avec des motifs rosées dessus. Mais elles avaient pris toutes les deux cette transformation comme une adaptation a leur monde... Et Faustine soupçonnait que c'était aussi a cause de cet accoutrement qu'elle n'était absolument pas prise au sérieux. East finit par la laisser arrivée a sa destination et elle le remercia avant d'attérir gracieusement devant deux hommes apparemment totalement ivre. Sa liste apparut aussitôt sous ses yeux et son regard sonda les deux hommes, l'un avait déjà un contrat sur sa tronche pas la peine de s'y intéresser par contre l'autre n'avait rien du tout.

- Tomas Fillpop, Le temps est venue pour vous de rejoindre l'au-delà

Et suite a ces paroles, elle gratta une corde de sa guitare et une porte apparut derrière, un autre accord et les porte s'ouvrirent. Un troisième accord et une main sortit de la porte pour attrapper l'homme hurlant et qui s'accrochait a la terre de ses ongles sous le regard totalement indifférent de Faustine qui soupira encore une fois avant de lui décrocher les ongles de la terre. En cinq seconde il était englouti tandis que son copain se faisait presque pipi dessus avant de glapir de terreur en la voyant se tourner vers lui.

- Julos Hillary, tu n'a rien a craindre, tu as déjà un contrat sur ta tête, je ne viendrais pas pour toi

A peine eut-elle dit ces paroles que l'autre pris ses jambes a son cou. Elle allait partir quand elle se sentit observer. Aussi soupira-t-elle avant d'arborer un sourire. Elle avait tout son temps, du moins jusqu'à ce qu'un nouveau nom n'apparaisse sur sa liste.

- Sors de ta cachette, je sais que tu es là

Ami ou ennemi elle allait bientôt le savoir n'est-ce pas ?




Dernière édition par La Faucheuse le Sam 19 Sep - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Méphistophélès
avatar
Tonton Mephi 8D

Nom : Le grand Méphisto
Univers original : Faust + Folklore
Messages : 135
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t317-mephisto-celui-qui-
Sam 28 Fév - 21:10
Il avait suivi, dans l’ombre des arbres, silhouette sombre et inquiétante qui se dissimulait dans les pas de sa dernière victime. A chaque nouveau pas que l’idiot faisait sur le sentier, le plaisir se dessiner sur les lèvres de Méphisto qui imaginait encore de quelle façon il allait pouvoir amener la chute de son dernier client. Une bête sauvage ? Un piège à ours rouillé ? Un trou s’ouvrant dans le sol ? Les possibilités ne manquaient pas quand il pouvait faire apparaître l’objet de la mort d’un simple claquement de doigt, provoquant le destin. Et tandis que toute ses idées s’affrontaient, lui savourait déjà ce moment de victoire arraché. Un peu trop vite peut-être, laissant la vigilance s’égarer alors que des mains étrangères s’apprêtaient à se refermer tout près de son bien le plus précieux. Pourtant, pas même un sourire d’inquiétude n’avait plissé sa bouche quand un nouveau pion avait décidé d’apparaitre dans le jeu sans crier gare.

Une nouvelle venue qui avait désormais toute son attention. Après tout il pouvait observer la scène à sa guise, silhouette vaporeuse qu’on ne remarquait pas derrière la surface du bois. Mais lui c’est avec une lueur tremblotante d’amusement et d’intérêt qu’il avait suivi l’apparition de la porte et le bras d’outre-tombe qui avait saisi sa victime. C’est dans un ricanement sinistre, qu’il avait vu la demoiselle à la chevelure flamboyante détacher les doigts qui s’accrochaient vainement au sol. Et c’est avec un sourire hilare qu’il avait observé la réaction de sa propre proie. Lui qui n’avait même pas sursauté quand le squelette était apparu plus tôt, enfin il transpirait ce sentiment que l’alcool avait jusqu’alors évaporé. Et Méphisto s’était amusé intérieurement en le comparant à un animal apeuré et acculé dans son propre terrier alors qu’il faisait instinctivement un pas en arrière avant de prendre ses jambes à son cou.

Notre ami squelette aurait pu alors disparaître et continuer de suivre le pauvre Julos, mais l’étrange demoiselle lui semblait bien plus prometteuse. Et puis de toute façon l’homme ne pouvait pas s’échapper, même si son espérance de vie venait de se rallonger considérablement, car les personnes qui signaient avec Méphisto finissaient toujours à The Other Side un jour ou l’autre. Et il n’était pas le seul des deux à être curieux de l’autre, même si lui ne s’était pas encore montré, ce qu’on l’invitait à faire sur le champ, le poussant donc à sortir tranquillement de l’ombre pour s’avancer sur le chemin en applaudissant doucement, d’un geste mesuré.

-Fascinant, Bravo.

Il s’était arrêté devant elle, impeccable dans son costume, sortant un petit étui doré de la poche intérieur de sa veste, en retirant une cigarette avant de le ranger. Il avait observé un instant l’étrange demoiselle et son costume atypique avant de lâcher dans un bref éclat de rire.

-Dommage que vous n’ayez pas fait mourir de peur son ami, cela aurait été d’une pierre deux coups, mais tant pis ce sera pour une prochaine fois.

Laissant une flamme jaillir du bout de son pouce, il avait allumé sa cigarette, gardant son éternel sourire squelettique. Voir le fuyard mourir de peur aurait été à coup sûr le clou du spectacle, sans parler du travail qui lui aurait été épargné à lui. C’était vraiment dommage. Mais cette demoiselle semblait réellement fascinante et il ne pouvait dignement pas laisser passer pareil occasion d’en découvrir plus, voir même de s’amuser un peu. Posant ses orbites creuses sur la silhouette fine, il avait enchainé, avec cet air mystérieux qu’il aimait prendre sur le visage.

-Mais dites-moi n’êtes-vous pas un peu loin de chez vous ?

Méphisto connaissait bien le monde de Fairy Tales depuis le temps qu’il l’arpentait, de la même manière qu’il connaissait à peu près quiconque capable de tel tour de magie, aussi n’avait-il pas été compliqué pour lui de déduire face à la fillette inconnue, qu’elle devait sûrement venir de cet autre monde. De ces nouveaux venus qui faisaient tant parler d’eux, et au fond ça l’amusait encore plus que de faire signer un contrat.




Spoiler:
 


Dernière édition par Méphistophélès le Sam 30 Mai - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Faucheuse
avatar


Nom : Faustine Death
Univers original : Folklore international
Messages : 22
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t318-death-fun-and-rock-
Lun 18 Mai - 19:25
Elle se tourna vers celui qui venait de sortir de derrière les bosquet. Et haussa un sourcil. Un squelette habillé comme un pingouin, rien de plus rien de moins. Quand elle disait que ce monde était étrange. Faustine remit Death en bandoulière avant de fixer le squelette dans les yeux, enfin dans les orbites désormais vide de tout globe oculaire.

- Il n'était pas sur ma liste et cela serait contraire aux règles établies. Je ne tiens pas a disparaître pour avoir emporté une âme trop tôt et puis il avait déjà un contrat sur la tête je n'ai donc aucun pouvoir sur lui, mais toi oui, il portait ton odeur. Joli chapeau au fait

Elle débarassa sa veste d'une poussière invisible avant de le fixer de nouveau. Elle fit apparaître sa liste d'un claquement de doigt et soupira. Elle n'avait qu'une heure, trente sept minutes et quarante seconde pour aller chercher le prochain nom sur sa liste. Et elle était sûr qu'il devait être a l'autre bout du pays. C'était tellement épuisant parfois, heureusement qu'elle avait Ankou pour l'aider sinon elle serait bien embêter et ne saurais plus où donner de la tête. Enfin elle avait déjà réussi avant de l'engager mais c'était mieux d'avoir un peu de temps pour souffler.

- Je m'appelle Faustine, Faustine Death, je suis la Mort, la Grande Faucheuse, appelle moi comme tu veux mais quand on est un minimum bien élevé on se présente avant de parler aux gens. Je n'ai pas de temps a perdre, et je vais être en retard pour mon prochain nom sur la liste, en espérant que celui là n'essaye pas de me tuer, c'est pas douloureux mais quand même assez inconfortable. Quoique j'ai l'impression qu'ici ils demandent tous a mourir. C'est assez ennuyant en fin de compte, où est le plaisir d'emporter leurs âmes s'ils n'ont pas un peu peur ? Bon si ce sont des personnes âgées ça passe crème mais quand c'est des jeunes... Je m'attendais a un peu plus de résistance mais ici ils m'accueillent tous à bras ouvert et c'est légèrement ennuyeux. Je peux te piquer ton chapeau ?

Elle n'attendit pas sa réponse et s'avança vers lui. Il lui restait une heure, trente minutes et trente six secondes après tout. Elle pouvait bien s'octroyer une petite pause. Elle passa derrière lui et d'un saut lui piqua son chapeau avant de le mettre sur sa propre tête pour le regarder ensuite avec un sourire taquin.

- En tout cas il me va mieux qu'a toi. Tu ne devrais pas fumer c'est pas bon pour la solidification des os, faudrait pas que tu tombe en poussière a cause du tabac. Un mort qui meurt, l'ironie serait tuante n'est-ce pas ?

Elle rit de son trait d'esprit et de son jeu de mot avant de soupirer quand Soul la prévint qu'elle serait en retard si elle ne partait pas tout de suite. Un regard sur sa liste et elle vit avec stupeur le nom s'effaçait.

- Bon et bien on dirait que mon rendez vous de ce soir vient d'annuler, poser un lapin a une jeune fille aussi adorable que moi n'est-ce pas ignoble ? Ça me tue de voir que des gens sont capable de poser un lapin a la Mort en personne.

Elle rit encore avant de tourner légèrement sur elle et de fixer le squelette de son regard bicolore.

- Avec tout ça tu ne m'a même pas donné ton prénom. Je ne vais pas t'appeler sac d'os ce serait malpoli n'est-ce pas ?

Elle se laissa emporter par la douce brise qui soufflait et tournoya autour du squelette en jouant avec le chapeau qu'elle lui avait piqué. Attendant sa réponse avec impatience, voulant savoir avec qui elle parlait et qui serait son futur partenaire de jeu.


excuse:
 


Revenir en haut Aller en bas
Méphistophélès
avatar
Tonton Mephi 8D

Nom : Le grand Méphisto
Univers original : Faust + Folklore
Messages : 135
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t317-mephisto-celui-qui-
Sam 30 Mai - 15:08
Ce n’était pas pour rien que Méphisto arpentait régulièrement la surface de Fairy Tales. Oh certes, il y avait dans ses raisons quelques obligations, mais c’était avant tout parce que la surface offrait toujours un renouveau de surprise des plus agréables. Bien sûr il ne renoncerait pas pour autant à l’ambiance festive et déjanté du monde de des morts, mais il y avait des amusements que seul les vivants pouvaient lui offrir. Alors oui, il n’y avait pas à dire Méphisto adorait son  boulot. Sans lui il aurait surement été en train de disputer une partie de cartes au casino ou en train de rire du dernier spectacle offert par le Pub Endiablé, et aurait alors manqué une fabuleuse rencontre.

-Il n'était pas sur ma liste et cela serait contraire aux règles établies. Je ne tiens pas à disparaître pour avoir emporté une âme trop tôt et puis il avait déjà un contrat sur la tête je n'ai donc aucun pouvoir sur lui, mais toi oui, il portait ton odeur. Joli chapeau au fait.

Ah les règles… Quelle invention casse-pied si on s’obligeait à s’y tenir. Non, le seul intérêt des règles c’étaient de les ignorer complètement et de s’amuser à les enfreindre en toute impunité. Il fallait tricher sinon il n’y avait aucun amusement. Ne suivre aucune règle c’était le credo de Méphisto et par extension celui de The Other Side. Mais la jeune fille avait raison, de par  son contrat, c’était lui qui finirait par récupérer l’âme du fuyard, quand bien même la mort viendrait de n’importe qui d’autre que lui. C’était d’ailleurs là toute la beauté des contrats magiques qu’il faisait signer, l’assurance de commencer sa mort à The Other Side, le lieu le plus attractif de ce monde, mais ça elle ne le savait surement pas. Et plutôt que de lui partager ses pensées, il l’observa faire apparaître un bout de papier, écoutant son discours qui fit apparaître chez lui un nouveau sourire.

-Quel est l’intérêt d’être mort si il faut continuer de se plier aux règles de bienséance ?

Oui c’était du Méphisto tout craché ça et c’était surement le plus déroutant chez lui. Surtout qu’ ils venaient de deux mondes différents, il ne fallait pas l’oublier et d’ailleurs cela semblait perturber un peu l’intrigante demoiselle. Où était le plaisir d’emporter les âmes sans peur ? Mais le plaisir était de justement jouer avec eux, de les laisser croire qu’ils avaient le contrôle sur leur vie avant de les faire chuter en leur laissant seulement assez de corde pour se pendre eux même. Ca c’était un bon divertissement ! Mais avant qu’il n’ait pu donner son point de vue voilà qu’elle disparaissait dans son dos et lui subtilisait son chapeau sous son regard surpris il fallait bien l’avouer.

Mais, mais c’était son chapeau ! On ne lui piquait pas son chapeau comme ça. C’était l’accessoire indispensable pour compléter toute la classe de son costume. Et puis Méphi sans son chapeau, c’était comme Oz sans magicien, comme Wonderland sans folie, comme un capitaine de navire sans rhum, ça n’était plus Méphisto. Mais bien vite le chapeau fut oublié, remplacé par une énorme crise de fou rire.

-Tu ne devrais pas fumer c'est pas bon pour la solidification des os, faudrait pas que tu tombes en poussière à cause du tabac. Un mort qui meurt, l'ironie serait tuante n'est-ce pas ?

-MWHAHAHA ! Elle est excellente celle-là ! Mourir d’ironie ! MWAHAHAH Ce serait la perfection.

Reprenant son calme après cette parfaite rigolade, il tira une nouvelle bouffée du petit bâtonnet de tabac, expulsant la fumée avec une lenteur toute calculée en regardant la demoiselle, une lueur profondément amusée dans ses orbites.

-Ceci dit, il n’y a aucun risque je te remercie, j’ai la carcasse solide. Mais en y réfléchissant, peut-être que je devrai porter plainte auprès de la Mort pour ne pas être encore tombé en poussière ? Qu’est-ce que tu en dis ?

Oui on arrête jamais la plaisanterie quand on est mort et que l’on s’appelle Méphistophélès et ce soir il semblait avoir trouvé la partenaire parfaite pour rire. Il ricana d’ailleurs allégrement de son jeu de mot avant d’enfin répondre à ses attentes.

-Et bien, puisque la mort me fait l’honneur d’une rencontre je peux bien prendre le temps de me présenter. Je suis Méphistophélès, le seul, l’unique ! Le grand passeur de contrats et exauceur de souhait. Ah oui et je suis le gérant du Casino des Revenants de The Other Side et je ne pose pas de lapin aux jeunes filles.

Bah quoi ? C’était elle qui avait commencé à lui sortir toute sa biographie, alors il avait suivi avec un certain amusement. Peut-être en se payant un peu sa tronche, mais ça n’avait rien de personnelle, le squelette était comme ça avec le monde entier, qu’il soit aussi bien vivant que mort. Et la raison, il l’avait donné lui-même quelques temps plus tôt.

-Bref, je suis enchanté de pouvoir prendre la place de ton rendez-vous. L’idiot ne sait pas ce qu’il rate à mon avis.

Il avait pris une nouvelle bouffée de cigarette, avant de faire quelques pas sur le chemin en jetant un regard vers l’étrange gamine

-Alors dis-moi, qu’est ce qui t’amènes à Fairy Tales ? … Mais avant ça, je voudrais récupérer mon chapeau s’il te plait.
Spoiler:
 




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Faucheuse
avatar


Nom : Faustine Death
Univers original : Folklore international
Messages : 22
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t318-death-fun-and-rock-
Sam 19 Sep - 22:40
Un sourire de renard apparut sur les lèvres fines de la jeune fille alors qu'elle fixait le squelette. Enfin ! Enfin quelqu'un qui comprenait son sens de l'humour et possédait le même ! On avait beau être la Mort, la Grande Faucheuse, on pouvait aussi avoir un sens de l'humour. Tordue certes. Compréhensible seulement d'elle très probable.
Se laissant de nouveau porté par la douce brise elle voleta légèrement en face du squelette, un doigt sur le menton comme si elle réfléchissais avant de sourire.

- Tu pourrais porter plainte mais je t'assure que la paperasserie pour que ta plainte aboutisse prendra du temps, t'auras trois fois le temps de te transformer en tas d'os sec, de renaitre et de retourner a l'état de sac d'os ambulant avant que je ne m'occupe de toi. Tu n'es jamais apparue sur ma liste et encore maintenant tu n'y es pas. Et puis ce serait totalement injuste de se tuer a la tâche pour savoir qui de nous deux devrait faire mourir l'autre non ? Tu ne pense pas ?

Elle rigola encore une fois avant de le fixer et de sourire une nouvelle fois avant de s'élever un peu plus haut dans les airs.

- Non j'ai pas envie, et puis il me va mieux a moi qu'a toi. Après tout tu n'a plus de cheveux alors pourquoi avoir besoin d'un chapeau ? Un chapeau de mafieux en plus. Ah comme j'ai aimé embarquer l'âme d'Al Capone, un grand homme celui là crois moi. Il a essayé de me tirer dessus quand il m'a vu apparaitre. Tuer la Mort y'a-t-il chose plus tuante ? J'ai failli mourir de rire ce jour là. Et donc quelle était ta question première ? Ah oui ce qui m'amène ici. Ma liste voyons. Je dois récolter les âmes de ceux dont le temps est fini. Je pensais que tu saurais quel était le rôle de la mort ! Des noms s'inscrivent sur ma liste, je vais chercher les âmes. Je suis la Passeuse d'Âme, la Faucheuse. Enfin ma nouvelle apparence est un léger frein a mon travail. Je peux difficilement être prise au sérieux quand je ressemble a une gamine. Au moins dans l'autre monde j'avais une apparence qui faisait trembler même les plus grand ! Et j'avais une faux aussi, maintenant Soul est réduite a être une simple guitare !

Elle continuait de voleter autour de Mephisto et soupira avant de se reposer sur le sol en douceur.

- Au fait ton prénom il est grave trop long alors je vais t'appeler Mephi et tu pourras m'appeler Faust on dit comme ça ? De toute façon t'a pas le choix j'ai ton chapeau en otage

Elle sourit malicieusement en tenant le chapeau en équilibre sur son index, comme un ballon de basket reposerais sur le doigt d'un joueur.

- Marché conclu Mephi le squelette ?


Revenir en haut Aller en bas
Méphistophélès
avatar
Tonton Mephi 8D

Nom : Le grand Méphisto
Univers original : Faust + Folklore
Messages : 135
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t317-mephisto-celui-qui-
Lun 26 Oct - 16:32
Oh mais c’est qu’elle avait du répondant la demoiselle. Et il adorait ça. C’était plus que divertissant, surtout quand la personne jouait aussi le jeu à fond. Il la regarda d’ailleurs s’envoler avec amusement, attendant avec impatience la suite de cet échange verbal. Paperasserie ? Quel était donc cette chose ? En tout cas vu la façon dont la jeune demoiselle avait l’air d’en parler ça avait l’air franchement ennuyant et dénuer d’intérêt. Le genre de chose à vous compliquer la vie au lieu de la rendre encore plus amusante. Paperasserie et puis quoi encore… Il n’avait jamais vu ça à The Other Side et il veillerait bien à ce que ça ne l’approche jamais. Le chaos et l’amusement était le maitre mot du monde des morts et rien ni personne n’y changerait quoi que ce soit tant que Mephisto serait là pour gérer la situation. Toutefois la demoiselle avait raison, il n’y avait aucune chance qu’il finisse sur sa fameuse liste un jour parce que la mort l’avait déjà rattrapé depuis longtemps, même si il n’en avait pas le moindre souvenir.

-Je suis d’accord, il y a bien assez d’âmes avec lesquelles s’amuser pour ne pas avoir besoin de se pourchasser l’un l’autre… Même si je dois avouer que ce serait un challenge inédit et surement mortellement intéressant…

Il lui avait rendu son sourire, mais le sien était surement plus digne d’un requin. Oh bien évidemment il n’y avait pas de réelle menace dans ses propos, mais il devait admettre que c’était là un défi qu’il n’aurait pas refusé. Un divertissement fabuleusement macabre, un tour digne du meilleur des magiciens. Oh oui il y aurait eu de quoi le tenter, mais il y avait d’abord plus important à s’occuper, à savoir récupérer son couvre-chef des mains de cette petite chapardeuse loin d’être coopérative. Mais ça n’aurait pas été aussi amusant sinon.

-Désolé mais j’ignore complètement de qui tu parles très chère.

Et il ne voyait donc pas du tout le rapport entre son couvre-chef et cette âme que la faucheuse avait eu l’occasion de prendre. En revanche l’histoire en elle-même le fit bien rire ça c’était le cas de le dire.

-Ahahahahaaaaa. Reconnais que notre boulot serait beaucoup moins amusant et beaucoup plus triste si il n’y avait pas quelques idiots pour se croire capable de tuer ce qui ne peut l’être.

Il ricana de nouveau, continuant d’écouter le discours de la demoiselle qui n’allait d’ailleurs pas tarder à lui donner le tournis à force de voler à droite et à gauche de sa tête. Et puis elle ne répondait pas à sa question là. Bien sûr qu’il connaissait le rôle que jouait la faucheuse. Il n’était pas né de la dernière pluie hein et il savait reconnaître immédiatement un confrère quand il en croisait un. Non ça n’était pas là le sens de sa question.

-Je vois. Mais à vrai dire je m’interrogeais surtout sur ce qui avait pu te pousser à venir chercher des âmes jusqu’ici. Aurais-tu fini par attraper toutes celles qui se trouvent dans l’autre monde ? Si c’est le cas je dois bien admettre qu’il faut que je te tire mon chapeau.

Un nouveau rire, bref et sec, soulignant l’ironie de la situation avant de poursuivre.

-Il ne tient qu’à toi de leur montrer leur erreur. Après tout j’ai déjà vu des gamines se montrer bien plus effrayante que des cauchemars… Et puis c’est un bon moyen de mieux les mettre en confiance avant de leur filer la frousse de leur vie. Tu sais comment c’est, deux trois tours de magie, et hop les voilà avec les cheveux qui se dressent sur la tête avant qu’ils ne prennent la fuite.

Il rit de nouveau devant l’audace de la gamine. Il était très bien son prénom, parfait même, mais il n’avait jamais eu de problèmes avec les surnoms ou les diminutif alors il ne s’offusqua guère. Et puis elle lui donnait l’occasion idéale d’en savoir plus sur ce qui se passait à Fairy Tales, alors il n’allait pas arrêter la conversation en si bon chemin pour une histoire de nom. Pour une histoire de chapeau en revanche ça c’était à voir.

-Marché conclu. Et puisque mon chapeau te plait tant je n’ai qu’à te l’offrir pour sceller notre accord non ?

Joueur toutefois, il avait fait disparaitre le chapeau d’un claquement de doigt magique de l’index de Faustine pour le faire réapparaitre à sa meilleure place… sa tête de squelette.

-Ou peut-être pas…




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
La Faucheuse
avatar


Nom : Faustine Death
Univers original : Folklore international
Messages : 22
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t318-death-fun-and-rock-
Dim 7 Fév - 23:37
- Ce n'est pas très gentil de ta part de faire ça. Mais qu'est-ce que la gentillesse dans le fond ? Un moyen inventé pour perdre du temps. Je n'ai pas le temps de perdre mon temps. Le temps c'est bien précieux et je n'ai pas le luxe de me permettre d'en manquer. La Mort qui manque de temps n'est-ce point ironique ?

Elle rigola un moment avant de le fixer de nouveau du regard, maintenue a quelques centimètres au dessus du sol par la brise, Soul se trouvant sur son dos. Avec son look on l'aurait dit sortie tout droit d'un groupe de hard rock et ses cheveux flottaient au grès des caprices du vent, lui faisant comme une crinière indomptable et indomptée. Elle était la parfaite allégorie de la Mort car personne jusqu'alors n'avait réussie a devenir son maitre. La Mort était Neutre et son boulot c'était de s'occuper des âmes, qu'importe dans quel camps elles se trouvaient. Car sur un champ de bataille, le sang qui coule est d'un rouge uniforme.

- En fait pour tout te dire, je ne sais absolument pas ce que j'ai fait pour attérir ici. Comme si j'avais pas déjà assez de boulot dans l'autre monde faut encore que je me coltine celui d'ici. L'Auteur a voulu mes services mais je suis Neutre, je ne peux intervenir dans les conflits ce serait la sanction immédiate et là on pourra vraiment dire que la Mort a été fauché.

Elle rigole a son propre jeu de mot et fais une petite moue avant de reposer ses pieds sur le plancher des vaches. Elle regarde sa montre. Elle a encore du temps et puis elle peut se permettre d'arriver un peu en retard pour une fois dans toute sa longue carrière n'est-ce pas ?

- Tu tiens donc un casino ? Je dois avouer que cette idée est loin d'être bête. Un lieu ou les morts peuvent s'amuser c'est une idée qui tue ! Faudra que je vienne faire un tour chez toi dans ce cas. Enfin quand je pourrais. Je t'ai déjà dit combien j'étais occupée ? Ce travail aura ma Mort un jour ~ Je dois avouer que rencontrer quelqu'un partageant mon sens de l'humour et ayant enfin du répondant me soulage ! Parfois j'ai tellement l'impression de tuer l'ambiance en sortant mes blagues que ça brise mon coeur... Quoi ? Oui la Mort a un coeur ! Je le cache bien c'est tout.... Oui bon c'est pas un vrai coeur mais c'est pas le sujet qui nous occupe. Tu fais quoi ce soir ? Non parce que pas que j'aime pas la conversation de Soul mais c'est toujours plus rigolo d'apporter l'annonce d'un départ imminent a deux plutôt que toute seule. Tu veux venir avec moi ? Promis je ne t'emmène pas dans les Limbes ~

Le vent la décolla de nouveau et elle flotta devant Méphisto avec un sourire digne du plus sauvage des carnassiers. Il y a une petite lueur de folie dans son regard mais qui ne deviendrais pas fou après des millénaires d'existence ? Faustine est née depuis le début des hommes, a l'époque où ils en étaient encore a vivre dans des cavernes, a bouffer leurs viandes crues et a taper sur la tronche de leur voisin pour leur chourrer leur femelle. La folie l'a protégé de la lassitude qu'elle aurait ressenti a un moment ou a un autre.
Sa main est toujours tendu vers Méphisto et ses cheveux roses et jaunes tournoient autour d'elle, crinière flamboyante de couleur.

- Allez dis oui ! C'est pas la mort du petit cheval quand même ! Et tu verras, voler c'est juste trop cool !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy NeverEnding :: And the Story Begins... :: Enchanted Earth :: La Forêt Enchantée-