Fairy Tales, la ville de tous les contes, n'est plus ce qu'elle était. En vérité, tout est en train de changer et vous allez bientôt vivre un cauchemar.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ouverture d'une nouvelle sous-partie du Flood pour votre contenu "fanmade" et autre relatif à l'univers d'HnE.

Partagez | 
Méphistophélès
avatar
Tonton Mephi 8D

Nom : Le grand Méphisto
Univers original : Faust + Folklore
Messages : 135
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t317-mephisto-celui-qui-
Sam 7 Fév - 1:00
Carte d'Identité

Nom Réel : Méphistophélès dit simplement Méphisto
Conte(s)/Folklore d'Origine : La tragique histoire du Dr Faust + folklore
Métier : Passeur de contrat de The Other Side et réalisateur de souhait - Gérant du Casino
Orientation Amoureuse : Partenaire particulier cherche partenaire particulière mais ça cours pas les rues

Journal Intime


True Story
Vous voudriez savoir comment tout a commencé ? Voyons c’est un secret que lui seul connait, alors n’y pensez pas. Vous insistez quand même ? Très bien… Il était une fois, c’est toujours ainsi que les histoires commencent, mais avec Méphisto ce serait plutôt il était bien des fois… tout comme il était bien des fins. Car oui c’est par la fin que tout commence à The Other Side. Cette fin qu’il attend toujours avec un grand rire, la vôtre, celle de votre voisin, de votre ami, celle de quiconque est apte à passer un contrat avec lui. Il sait repérer les âmes avides, il sait entendre les soupirs de désillusions. C’est avec son sourire grinçant qu’il les accueil alors, avant d’apparaitre, flamme jaillissante et de taille impressionnante, sous le nez du pauvre hère, qui ne demande qu’à être sa future victime. Sa silhouette se dessine, son spectacle pyrotechnique prend fin, tout est minutieusement calculé pour que soudain…

-BOUUUH !

C’est ce qu’il se retient de crier en général pour ne pas trop rire, mais ça lui échappe quand même. Ah la frousse ! T’as fait un bond mon pauvre… tu devrais voir ta tête, c’est tout juste si tu n’as pas crié. Et lui ça le fait rire, tu le vois bien à la lueur rouge tremblotante dans ses orbites creuses. Heureusement qu’il ne se présente pas comme ça à chaque fois. Mais bon, passons aux choses sérieuses si tant est qu’il en soit capable. Enfin, tu te frottes quand même rapidement les yeux, te demandant si tu ne rêves pas de voir ce squelette en costard, proposant d’exaucer tes vœux. Tu n’y crois pas, et pourtant il est toujours là, allumant une cigarette avec la flamme qu’il vient de faire jaillir du bout de son doigt. Méfiant tu l’observes, mais au final ça le fait vraiment rire de plus belle. C’est qu’il commence à t’agacer ce rire grinçant, entre sourire et grimage, tu ne sais pas trop, difficile à dire avec sa tête. Alors tu te décides, tu le mets à l’épreuve lui et ses dires.

-Je veux un sac d’argent !

Et il rit, encore, avant de s’éclipser ne laissant derrière lui que l’écho de son « à vos ordre maitre » ironique. C’est que ça l’amuse de voir la nature humaine toujours souhaiter les mêmes choses… Argent, amour, gloire… c’est très drôle, d’autant qu’il n’est pas le dernier pour s’amuser, surtout si c’est de votre personne. Après tout il sait que de vous deux c’est bien lui qui rira le dernier.

Toujours est-il qu’un quart d’heure plus tard il t’a retrouvé, tu ne sais comment, et avec lui désormais une bourse pleine d’argent. Avide tu essayes de t’en saisir, mais on ne l’embobine pas aussi facilement. Ses services ont un prix. Tu savais bien qu’il était trop serviable pour être honnête. Pourtant ça il l’est, enfin à sa manière. Après tout, vos ordres seront toujours exécutés dans les règles, mais la manière dont il les accomplit ne l’est en revanche pas vraiment. Mais si vous n’êtes pas regardant vous en serez très content. En tout cas, il sait y faire, et bientôt vous voilà convaincu, prêt à lui laisser votre âme dès votre mort en échange qu’il exauce vos vœux. Après tout votre mort n’est pas avant longtemps, alors ni une ni deux voilà le papier signé.

-Très bien, maintenant je veux être prince !

Son regard glisse vers toi, appuyé par un sourire indéchiffrable, mais à force, tu ressens moins cet effet dérangeant, celui de la peur qui t’avait ébranlé. Non tu te crois bien malin maintenant, attendant son retour alors qu’avant tu souhaitais sa disparition. C’est le lendemain qu’il te couvre de richesse, des tas et des tas, te permettant de t’offrir des habits neufs et même un cheval, et t’indique ensuite la ville où te rendre et ou une princesse attend qu’on l’épouse.

-Nous nous reverrons, alors à très bientôt.

Un frisson te parcours en voyant son sourire, mais déjà le voilà disparu. Tu réfléchis, mais tu es trop heureux, te voilà déjà en route et quand tu te présentes à celle qui t’attend tu as déjà oublié le présage de ce personnage funeste, qui ne t’as au final laissé que son nom. Méphistophélès. Etrange mais tu ne t’en soucis pas,   tu célèbres ton mariage et ta nouvelle vie. Ce que tu ne remarques pas, c’est lui et son grand chapeau, caché dans l’ombre, qui t’observe, qui s’amuse de te voir prendre goût à cette vie de facilité et de privilège. Mais c’est parce que lui il sait. Il sait qu’il rira d’autant plus fort quand il te verra sombrer.

C’est bien avant que tu ais pu totalement profiter de ta vie nouvelle que la chute arrive. Tout se précipite et voilà que le seigneur voisin qui jalouse ta richesse et tes terres te déclare la guerre. Lui qui d’après la rumeur aurait tout dépensé de ses biens. Mais tu n’as pas peur et tu te défends et pourtant c’est sous l’épée d’un simple soldat que ta vie prend fin.

Quand tu ouvres les yeux, tu entends comme une musique d’orgue, puis une voix qui vient couvrir la douce mélodie. Cette voix tu la reconnais, c’est lui. Il est là juste à côté, ses orbites rougeoyantes, son chapeau et son sourire toujours aussi énervant. Bienvenue à The Other Side mon grand.

- Mais qu'est-il arrivé ? Pourquoi si vite, pourquoi maintenant ?

-Voyons, ce n’est là que votre payement.

-Hein ?!

Il rit encore, presque à s’en fêler les côtes et toi tu n’y comprends rien. D’ailleurs à ta tête son rire redouble, et c’est en allumant une nouvelle cigarette qu’il consent à quelques explications.

- Et bien oui, je crois que cette première bourse d'argent appartenait à ce soldat qui enfonça son épée dans votre cœur. Le destin a toujours eu beaucoup d’humour.

-Vous l’aviez volé !

-Vous auriez préféré que je le fasse sortir de mon chapeau tel un lapin ? Navré mais je ne suis pas magicien… Ca demande beaucoup plus d’efforts et c’est beaucoup moins drôle que d’assister à la chute d’un homme que l’on a épaulé.

Vous voilà livide devant ce squelette ricanant. Ce bourreau qui vous a aidé, vous le condamné, à construire votre potence. Le fourbe ! Et le pire c'est que de ce que vous avez compris la magie n'aurait pas été impossible, mais votre hôte préfère la facilité.

-Mais alors… le reste de l’argent ?

- Ah oui vos richesses, toutes prises au seigneur qui vous a déclaré la guerre. Vous n’en avez pas entendu parler ? En tout cas lui il s’est aperçu que vous viviez dans le luxe.

Vous aimeriez vraiment l’étrangler, mais c’est inutile, vous voyez bien que comme vous il est déjà mort. Et il rit, vous invitant à le suivre. Vous savez que vous vous êtes fait avoir, que vous n’avez été qu’une marionnette entre ses mains. Vous avez oublié que tout se paie un jour. Pourtant avec le temps vous vous y faite et l’endroit qui n’est pas désagréable aide beaucoup. Votre sort aurait pu être bien pire. C’est qu’il sait y faire ce maudit squelette pour vous embrouiller l’esprit.

Tout commence par une fin, voilà tout ce qu’il y a à savoir. Voilà ce que l’on raconte sur Méphisto. Aussi si jamais il vous arrive de le rencontrer, libre à vous de fuir et de vous méfier ou de l’écouter et de le suivre dans ses paroles et ses actes alléchants. Libre à vous également de croire en ses rumeurs de démon et de complot qui courent parfois à son sujet ou de les ignorer. La seule véritable chose qu’il ne vous faudrait en fait pas oublier c’est que le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, était de faire croire à tout le monde qu’il n’existe pas.
Believe Heart ♥
Un cœur ? Où vous avez vu qu’il avait un cœur ?! C’est un squelette je vous rappelle ! Un squelette qui parle et qui pense certes, mais un squelette quand même. Ca fait beaucoup de squelette ? Bah oui mais c’est comme ça. Pour ce qui est de son cœur alors ? Hm son cœur est certainement tombé en poussière depuis le temps, à moins qu’il ne se soit fait grignoter par des vers, il ne sait plus trop. Morbide ? Il faudra vous y faire parce que ce genre d’histoire lui ça le fait marrer. Et si jamais vous pensez à lui dire que c’est déplacé, il vous répondrait que de toute façon il est mort et qu’il peut bien se le permettre. Il aime d’ailleurs énormément plaisanter sur le sujet en bon adepte du cynisme et de l’humour noir qu’il est. Flippant ? Oui un peu, surtout que si vous trouviez le moyen de mourir de peur à cause de lui il trouverait encore le moyen de trouver ça comique, mais bon il fait quand même des efforts pour se tenir un peu.

A vrai dire pas grand-chose ne l’atteint et tout est bon pour s’amuser. Il a vu se passer bien des choses et en verra surement encore bien d’autres et surtout il n’a pas grand-chose à craindre. Il vit sa vie, celle des morts, celle de ce roublard et manipulateur comme pas deux sans forcément être toujours malhonnête. Jamais il ne vous dira être magicien, mais si vous préférez croire que ses actes sont magiques, il vous en donnera l’illusion. La magie ne lui est pas impossible loin de là, mais c'est nettement moins simple et nettement moins amusant pour lui. Et puis, ce n’est pas un problème, il n’a pas de remords à vider la bourse d’une vieille femme passant par là. Ça ne pèse pas lourd sur sa conscience puisque c’est vous qui l’avez demandé. C’est facile de voler, de manipuler, et pour ça il est plus qu’un excellent acteur. Mythomane direz-vous ? Allons bon, il tient toutes ses promesses pourtant, et même si il joue un jeu d’acteur, il s’assurera toujours de jouer celui qu’il vous plaira. Trompeur, voleur, menteur, traitre, félon, fripouille… tous ces noms que vous pourriez lui jeter, n’aurait pour effet qu’un ricanement de plus. Et si vraiment vous n’en démordiez pas il vous soufflerait de sa voix d’outre-tombe que ces actes ne sont là que le fruit de vos désirs. Qu’il n’est que le bras qui accomplit vos gestes, que la satisfaction qu’il éprouve n’est que celle du travail accomplit.

Cependant, il a beau être un récolteur d’âme, il n’en reste pas moins qu’il les considère toutes avec une certaine affection une fois acquise. Comme une très grande famille sur laquelle il veille. Ainsi il fait figure d’autorité auprès de beaucoup et si vous respectez le peu de règle alors vous n’aurez aucun problème. Mephisto n’est pas chien –bien que ces derniers lui soient très agaçants avec leur fâcheuse tendance à essayer de lui chourer ses tibias- et garde toujours le sourire –ceci dit un crâne est forcément souriant vu qu’on voit toujours ses dents non ?- quoi qu’on puisse dire. Il a horreur des tronches d’enterrement, au sens propre comme au figuré, préférant toujours rire que pleurer. Là encore vous pourriez essayer de lui expliquer que ce qui est drôle à ses yeux ne l’est absolument pas à ceux des autres…mais ce serait risquer de vous voir renvoyer que c’est bien ça l’important et que de toute façon ses yeux son parti rejoindre son cœur depuis longtemps.

Si l’on devait résumer tout ça alors il faudrait surtout retenir que Mephisto est un personnage grinçant mais qui surtout ne s’encombre pas de ses frivolités de vivant qui aboutissent souvent à la tristesse, à la haine et à la colère. Il est en quelque sorte le maître du royaume des morts. Un royaume où il se plait plus que tout et qu’il ne quitte en général que pour mener ses petites affaires. Alors oui il a bien entendu parler de ces évènements étranges et récents, mais il ne s’en inquiète pas spécialement. Il ne craint pas la concurrence, au contraire, c’est là un nouveau jeu qui s’offre à lui, un nouveau défi dont il compte bien rester maître. Au contraire, il est même possible que tout ça finisse par lui créer de nouvelles ouvertures ou de nouveaux contrats et c’est tout ce qui compte à ses yeux.
How I look Today ?
Que dire du physique de Méphisto ? Et bien pour tous les vivants qui le croisent notre cher ami est loin de paraitre banal. En effet on ne croise pas tous les jours un squelette qui marche et parle, qui se promène en costume italien et qui en plus de ça est capable de jouer des claquettes et de bouger son bassin comme personne. En revanche à The Other Side, Méphisto fait depuis longtemps partie du décor. Après tout il n’est pas le seul squelette du coin, mais avec son grand chapeau noir borsalino il en est néanmoins une figure emblématique. Alors oui Méphisto est un sac d’os au sens propre du terme et de sexe…indéterminé et ne comptez pas sur lui pour vous avouer la vérité à ce sujet, il aime trop jouer les mystérieux. Et n’essayez pas non plus de le piéger en lui faisant la remarque qu’on le désigne toujours par  « il » parce qu’il serait bien capable de trouver 20 façons différentes de vous prouver qu’il a pu être une femme. De quoi vous faire prendre la fuite et une occasion de plus pour lui de se marrer.

Que dire de plus sinon, et bien étrangement Méphi à toutes ses dents, des orbites brillantes d’un rouge profond qui ne sont pas sans rappeler le rougeoiement de braise ou de flamme. Après tout, c'est un squelette donc il n'a pas vraiment de problème de santé et ne craint pas grand-chose puisqu'il est déjà mort. D'ailleurs il en profite bien et se permet de fumer comme un pompier. Il ne ressent nullement le besoin de se nourrir ou de boire, ni même de dormir. Il voit parfaitement bien, parle et pense et ne craint pas de finir en pièce détaché. Ajouter à cela une mâchoire qui grince un peu, un déhanché digne d’une danseuse du ventre, et une voix de baryton-basse qui aime à pousser la chansonnette parfois même s’il n’est jamais ivre et vous aurez une idée assez générale de ce qu’il faut vous attendre si vous venez à croiser Méphisto.

Auteur


Pseudo : Melphie
Double Compte : Nemo et sûrement Wendigo
Mais encore ? Je suis sûre que Méphi en ferait une super reprise





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy NeverEnding :: Premières Pages :: Il était une fois... :: ... ton histoire :: Histoires Publiées-