Fairy Tales, la ville de tous les contes, n'est plus ce qu'elle était. En vérité, tout est en train de changer et vous allez bientôt vivre un cauchemar.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Jay Rackham
avatar


Messages : 1
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Jan - 11:05

Jay Rackham

Nom : Jay Lagertha Rackham
Folklore :  Le trésor de Rackham le Rouge + folklore pirate
Autres informations :
- Vient d'une lignée de pirates, ayant fait le choix d'en devenir une elle aussi
- A commencé son voyage en mer travestie en homme comme simple mousse
- Maîtrise à la perfection le maniement du sabre, possède un mousquet, ce dernier attendant sagement d'être à vu d'une certaine créature marine.



Histoire


« Le jour de ta naissance... C'était un frai matin d'hiver. Je n'étais pas présent pour tout t'avouer, car j'étais occupé ailleurs. Je sais bien que j'ai été absent une partie de ta vie. Mon enfant... Si tu pouvais comprendre l'appel de la mer, son invitation... il m'était devenu impossible de me passer de ce doux roulis, du son des vagues venant lécher la coque de mon bateau. Mais la mer appartient aux hommes et non aux femmes. Du moins c'est ce qui se dit. Je t'avoue qu'il faut beaucoup de courage pour une femme de s'avancer vers cette direction. De ce que me dit ta mère, c'est sans doute ton cas. Disons que d'après elle tu es plus attirée par le port  et l'observation des bateaux que par tes études ou les garçons. En soit, je me dois de te prévenir ma fille. Les femmes n'ont jamais été bien vues sur un bâtiment. Mais si tu souhaites te lancer dans l'aventure, tu auras mon soutiens. J'ai toujours vécu de mes rêves, et qu'importe les superstitions de ces vieux marins, si la fille de Rackham veut partir en mer, qu'elle le fasse. Tu peux te joindre à mon équipage si tu le souhaites. Je te demanderai juste d'être prudente et de prendre soin de toi.
Ton père  
J. R.  »

La jeune femme repliât la lettre, la rangeant soigneusement dans ce petit coffre où elle rangeait tous ses échanges avec son père. Un petit coffre décoré de pierreries qu'il lui avait ramené d'un voyage. Jay voyait assez rarement son père, c'était le prix à payer pour être fille de corsaire... mais elle devait faire avec. Jay vivait dans une petite ville côtière. En fait... La GRANDE majorité des habitants étaient des marins, des pirates ou des pêcheurs. Elle vivait dans ce village en compagnie de sa mère, et, il faut l'avouer, elle n'avait jamais manqué de rien. il semblait que, de son paternel, elle ait hérité le goût de la mer et de l'aventure, alors que sa mère lui avait légué ce tempérament et cette crinière de feu. C'est alors qu'elle se plaça devant un miroir, attrapant les ciseaux posés sur sa commode, coupant à ras ses beaux cheveux roux, s'entraînant à se travestir, parvenant à un résultat assez convaincant, comptant les jours qui la séparait du retour du navire de son père. Et quand ce dernier arriva... Elle était là, à l'attendre, sur le même port où elle avait passé tant de temps, assise sur son coffre de marin dans lequel elle avait mit ses affaires, à peine âgée de 14 ans, son visage possédait encore les rondeurs de l'enfance, et son corps avait à peine posé un demi pied dans l'adolescence. C'est ainsi qu'elle devint marin sur le trois-mât de son père. Ce dernier n'était pas du genre à faire du favoritisme, elle effectuait les mêmes corvées que les autres, si ce n'est plus, car en effet, c'était l'enfant du capitaine et elle avait ses preuves à faire. Son déguisement de garçon ne tint pas longtemps, et bientôt, la rumeur se rependit dans tout le bateau. Les marins... C'est encore pire que les gonzesses en ce qui concerne les rumeurs. Et elle s'insinua comme une traînée de poudre. Bientôt la demoiselle fut mise à l’écart, on la voyait d'un mauvais œil, conjurait le mauvais sort en sa présence. Mais Jay tint bon, la gamine était tenace. Elle faisait ses corvées, et dès que ces dernières étaient finies, elle se glissait dans la cabine du capitaine, ce dernier lui apprenant l'escrime et la navigation, elle n'avait jamais passé autant de temps auprès de son père, et cela était un réel plaisir, ces périodes d'apprentissages devinrent son petit moment préféré de la journée. Rackham était doux et patient avec elle, lui apprenant toutes les ficelles qu'un marin doit connaître. Partie de rien, elle emmagasinait tout, et devait faire preuve de beaucoup plus d'acharnement et d'écoute que les autres, parce que Jay, à défaut des autres, avait ses preuves à faire, et le respect de ses pairs à gagner. Parfois elle était de corvée de cuisine, elle devait éplucher des centaines de patates, et dans ces moments là, elle rêvait, à un avenir meilleur, à un équipage plus ouvert. Et bien qu'il fallut des années, sa prière finit par être entendue. Jay finit par faire partit de l'équipage à part entière, elle ne pensait pas pouvoir être plus heureuse. Elle avait dépassé le stade de mousse, désormais elle épaulait son père. Armée de sa longue vue, elle épiait les bâtiments adverses, tenait la barre quand cela s’avérait nécessaire, et se battait comme un beau diable.  Mais le bonheur ne reste là jamais bien longtemps. Et ce ne fut que quelques temps plus tard que le bateau de Rackham fut entraîné par le fond. Entraînant avec lui une partie de l'équipage. Ce fut si soudain... C'est ainsi que Jay dériva pendant 3 jours et  3 nuits sur un tonneau. Elle fut récupérée par un navire de pêche et soignée, avant d'être renvoyée à sa mère. Cette dernière retrouva donc son enfant ainsi que son homme. Ce dernier s'était retrouvé cloué au lit. Il avait perdu une jambe dans l'accident et semblait fiévreux. Jay resta une semaine entière à son chevet, la main dans celle de son père.

« Père... Quelle est là créature qui nous a attaqués ? Je... Je n'ai jamais vu ça. »

Ce dernier n'avait pas plus d'informations ni même d'idées. Mais au moins, il était vivant, et du reste, Jay s'en fichait. Elle assumait les huées et les sifflements sur son passage, les gens qui crachaient au sol à son approche. Elle acceptait le fait d'être une pestiférée, une moins que rien. Pour l'instant, rien n'avait plus d'importance que la santé de son père. Elle mit donc sa légendaire combativité sur un autre terrain, s'occupant de son paternel comme personne. Rackham reprit ses forces, il était tiré d'affaire. Mais il semblait hanté par le naufrage de son navire et de ce qu'il avait du vivre. Mettant de côté cette aventure troublante jusqu'à ce qu'un autre pauvre type soit ramené à la côte par un bateau de pêche, le cas était similaire. Mais après questionnement auprès de la victime traumatisée, ce dernier expliqua n'avoir vu aucune créature marine, juste un navire sous la mer, d'acier et de métal. Il n'en fallut pas plus à la rage de la jeune femme pour se manifester. Tous ces mois passés à enrager en silence, à s'occuper de son père en essayant d'oublier les menaces et les insultes. Sa rage resurgit soudainement. Elle devait chasser la bête, enfin... le bateau qui avait fait ça. C'est ainsi que Jay récupéra une partie du butin auquel elle avait droit suite à toutes ses aventures,  empruntant un peu d'argent à son père et se payant un bateau, elle était sûre de pouvoir lui rembourser, après tout... C'était devenu un marin accomplit. Elle finit par recruter un équipage, se proclamant capitaine, c'était logique. La demoiselle jouissait d'une autorité et d'un charisme rare. Elle gagna rapidement le respect de son équipage. Elle avait prit soin de recruter uniquement des femmes, elle allait montrer à ces idiots qu'une femme pouvait tout autant conquérir la mer qu'un homme.  C'est ainsi que le Revenge vit le jour.

Son équipage étant totalement féminin, on raconte que les cales du bateau sont remplit à ras bord de diablesses, gare à celui qui oserait s'approcher du navire. Il irait au devant d'une mort certaine. Des tas de rumeurs circulaient sur ce bateau, mais personne ne savait concrètement ce que cherchait l'équipage du Revenge.


Ce qu'on en dit


- Il se murmure dans certains bateaux que le Revenge serait peuplé de démons.
- Nombreux sont ceux persuadés que Jay est un homme. Disons que son prénom ne fait pas trop féminin, et que les Rackhams ont toujours été pirates de père en fils, cela portant pas mal à confusion.
Ce qu'elle est

Jay est une femme indépendante, intrépide, prête à prouver au monde entier qu'elle a autant sa place sur les mers qu'un homme. C'est un combat constant contre les stéréotypes et le regard des gens, mais la jeune femme est déterminée à faire changer les choses et à prouver qu'elle est aussi compétente qu'un autre. Gare à celui qui ous entendra qu'une femme ne peut pas égaler un homme et lui est inférieur.





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy NeverEnding :: Premières Pages :: Les Märchens :: Fiches de Présentation :: Validés-