Fairy Tales, la ville de tous les contes, n'est plus ce qu'elle était. En vérité, tout est en train de changer et vous allez bientôt vivre un cauchemar.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
Sindbad
avatar


Nom : Sindbad
Univers original : Great Sandplace
Messages : 112
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t344-toutes-voiles-dehor
Dim 14 Jan - 14:18

SINDBAD

Nom : Sindbad. Juste Sindbad
Folklore : Sindbad le marin, mille et une nuits
Autres informations : Du rhum, des femmes et d'la bière nom de dieu !



Histoire


Comment ça !? Vous ne connaissez pas la légende du génialissime, brillantissime, Incroyablissime –j’invente des mots ça m’est égal !- Sindbad !? Et bien je vais vous conter son histoire. Une histoire pleine d’aventures, de monstres et de trésors !

Tout commence dans un désert. Désert où l’eau se faisait rare et la chaleur était étouffante. Au cœur de ce désert se trouvait une ville. Et dans cet ville vivait un jeune garçon, déjà beau et séduisant à cet âge-là. Ce garçon n’avait pas de famille, et pour survivre, il était contraint de voler sa nourriture… ou piquer de l’argent dans les poches des passants. Il était fort habile, soit dit en passant. Mais aussi habile qu’il pouvait être, il pouvait avoir de mauvais jours. Parfois, il manquait de discrétion et se faisait repérer. Bien sûr, il était trop rapide, trop génial pour se faire attraper, mais cela lui valait une mauvaise réputation. Cependant, il s’en moquait. Entre avoir l’estomac plein et une bonne réputation, le choix était rapide. Mais parfois, il se disait qu’il valait mieux que tout cela. Mieux qu’un simple bandit des rues. Il était optimiste et se disait qu’un jour, tout cela changerait ! Un jour, il aurait de l’or ! Des montagnes d’or ! Et plus personne ne le regarderait comme un misérable !

Et effectivement, un jour, tout changea. Alors qu’il s’apprêtait à voler un sublime collier en or à une femme qui était bien trop laide pour le porter, il se fit prendre. Aussitôt qu’il eu le bijou entre les mains, quelqu’un se mit à crier au voleur, comme d’habitude, les gardes arrivèrent et le coursèrent, comme d’habitude, mais à un croisement, notre jeune garçon se heurta violemment à un homme qui surgit de la rue d’à côté, pas comme d'habitude. L’enfant tomba à terre et les gardes lui mirent la main dessus. A ce moment-là, il se dit que tout était fini, qu’il allait passer le reste de sa vie en prison. Les gardes allaient l’emmener lorsque l’homme qu’il avait bousculé intervint !

-Laissez cet enfant.

Il paya les gardes pour laisser le garçon partir, mais il dût tout de même rendre le collier à son plus grand regret. Puis l’homme l’amena chez lui. C’était une grande maison luxueuse qui respirait la richesse. L’homme lui donna des vêtements propres et couteux. Et surtout, il lui donna un nom : Sindbad. Cet homme avait décidé de l’adopter, et pour ça, Sindbad lui en serait reconnaissant toute sa vie, voyant en lui un père. Cet homme le passionnait. Il était ancien marin et il racontait souvent au jeune garçon ses aventures, lui parlant de terres lointaines, de créatures étranges et de trésors inestimables ! Sindbad voulait voir tout ça lui aussi. Il disait qu’un jour, il partirait à son tour en mer et qu’il découvrirait des endroits qui ne figuraient sur nulle carte. Il s’imaginait déjà sur une île paradisiaque, entouré de milliers de joyaux, le pied posé sur la tête d’un monstre horrible qu’il aurait décapité ! Toutes ces aventures que lui faisait vivre son imagination l’excitait. Son père était heureux de voir qu’il avait autant le goût de l'aventure et il lui apprit à manier le sabre, disant que quand on part explorer le monde, il faut savoir se défendre.

En grandissant, Sindbad devint un homme grand, beau et fort ! Il s’amusait à dépenser son argent dans la boisson ou dans les jeux, qu’il gagnait souvent d’ailleurs. Sûrement parce qu’il était le plus chanceux des hommes ! Ou peut-être plutôt parce que personne ne trichait aussi bien que lui. Oui, c’était sans doute ça. Pour l’instant, il laissait les aventures et la découverte du monde pour plus tard, profitant de sa jeunesse pour draguer les jolies demoiselles.

Puis, lorsqu’il eu 20 ans, son père tomba gravement malade. Aucun médecin ne parvint à le soigner. Sindbad était à son chevet lorsque que le vieil homme lui dit ses dernières paroles.

-Sindbad… Ce monde est plein de merveilles… Part à sa découverte… Tu connaitras des mauvais moments… Mais ne te laisses pas décourager… N’abandonne jamais...

Suivit d’un magnifique « je t’aime » tout ce qu’il y a de plus classique, de plus tragique et surtout de plus cliché.

Sa mort était pour lui un choc et une source de tristesse immense. Mais Sindbad n’avait pas pour habitude de s’apitoyer sur son sort pendant des semaines. Il préféra garder le sourire car il se dit que c’était ce que son père aurait voulu. Et dès le lendemain, il se rendit au port. Avec l’héritage, il se paya un navire et trouva un équipage. Son père lui avait tout apprit de la navigation. Il partit sans plus tarder vers des terres lointaines ! Et c’est ainsi que débuta les aventures de Sindbad ! Ce premier voyage était prometteur ! Il se voyait déjà en train de découvrir un trésor caché sur une île inconnue ! Quelle joie il ressentit quand il trouva une île qui ne figurait pas sur sa carte ! Il posa pied à terre, laissant son équipage encore sur le navire.

-Haha ! Une découverte prodigieuse ! Cet endroit sera mon repère ! Je vais installer une taverne juste là et… est-ce que cette île vient de trembler ?

Est-ce que cette île était en train de plonger dans l’eau !? Est-ce que cette île était VRAIMENT une BALEINE GIGANTESQUE !? En un instant, il fût sous l’eau. Il parvint à remonter à la surface, et quand il chercha son navire des yeux, il s’aperçut qu’il était déjà loin. Avaient-ils fuit ou est-ce que c’était les vagues qui avaient poussé le bateau si loin ? Sindbad les appela mais son équipage ne semblait pas entendre. Il fût donc ainsi lâchement abandonné. Il se laissa dériver sur une planche jusqu’à une île paumée sur laquelle il resta plusieurs jours, sans manger, à contempler le soleil qui le narguait. Il repensait à son père et à toutes ses histoires qui lui avaient donné envie.

-Et elles sont où les merveilles hein !?

Finalement, il eu du bol. Des marchands passèrent et après quelques autres péripéties, il pu retourner au port. Là-bas, impossible de retrouver un navire et un équipage. Du coup, il passa plusieurs jours dans une taverne à miser de l’argent. Et le fait est que ça rapportait gros ! Une fois qu’il eu assez gagné, il se racheta un navire, retrouva un équipage et repartit ! Bah oui, parce que la première fois ne lui avait pas servi de leçon. Son père le lui avait dit : « n’abandonne pas » et il ne comptait pas abandonner ! Il n’allait pas s’avouer vaincu pour une baleine ! Sa soif d’aventure reprenait toujours le dessus. Et son nouveau voyage fût encore un fiasco, une suite d’accidents saupoudré de monstres mortels. Et le suivant aussi d’ailleurs… Et le suivant…. Et le suivant… Eeeet voilà, vous avez comprit l’idée. Le bon côté, c’est qu’à chacun de ses voyages, il trouvait des diamants, des joyaux, de l’or, du coup, il pouvait se racheter un bateau pour le voyage suivant. Car malgré toutes ses mésaventures, son goût pour l’inconnu ne changea pas. Son amour pour la mer était toujours égal et son entêtement était sans faille.

Ce qu'on en dit

Un marin sans peur et sans reproche qui a fait fortune en rapportant mille et unes richesses de ses nombreux voyages à travers les Sept Mers. Un aventurier qui affronte les multiples dangers du monde aquatique ! Une véritable légende vivante dont les histoires en font rêver plus d'un et dont le charme et le charisme font chavirer plus d'un coeur.
Ce qu'elle est

Il y a malheureusement pas que les cœurs qu'il fait chavirer. Nombreux sont ses navires qui meublent à présent les fonds marins. Aventurier qui affronte les dangers oui, mais rares sont ceux qui en rencontrent autant au cours de leur carrière. On compte minimum un naufrage par voyage et généralement ce n'est que le début des ennuis pour lui. A croire qu'il est un aimant à créature dangereuses et tribus cannibales en tout genres. Mais ce sont ces aventures qui l'ont forcé à devenir un véritable as de la survie. Et lorsqu'il est de retour sur la terre ferme, il prend plaisir à raconter ses histoires autour d'une bouteille de rhum (souvent beaucoup plus qu'une bouteille d'ailleurs) afin de propager sa légende ou tout simplement prendre du bon temps avant de terminer la soirée dans les bras d'une jolie femme.


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy NeverEnding :: Premières Pages :: Les Märchens :: Fiches de Présentation :: Validés-