Fairy Tales, la ville de tous les contes, n'est plus ce qu'elle était. En vérité, tout est en train de changer et vous allez bientôt vivre un cauchemar.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ouverture d'une nouvelle sous-partie du Flood pour votre contenu "fanmade" et autre relatif à l'univers d'HnE.

Partagez | 
Leprechaun
avatar


Nom : Caitlinn Flynn
Univers original : Folklore Irlandais
Messages : 15
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t380-et-quand-je-pete-je
Mar 9 Juin - 16:31
Il est déjà arrivé à tout le monde, de se réveiller un matin et de se dire qu'on ferait mieux de rester couché. D'avoir un très mauvais pressentiment au sujet de la journée qui commence à peine et de ne pas vouloir prendre le risque d'affronter un éventuel incident. Sauf que Leprechaun, ça lui arrive jamais ça. Semblant toujours en pleine forme, elle est déjà sur le pied de guerre dès la première heure.

Parfois, elle allait trouver Nessie pour l'embêter. Enfin, trouver est un grand mot, cette dernière était une grande taquine elle aussi et c'était plutôt elle qui choisissait quand elle se montre. Sinon, il y avait aussi Raven et Crow avec qui il était facile de rire.

Mais aujourd'hui, elle avait d'autres projets. Des grands projets. Il était temps de s'en prendre à des personnes aléatoires. Comment les choisir ? Oh, non, Chaun ne choisit personne, ce sont les victimes qui viennent à ses blagues. Elle était autant adepte des blagues complexes que des blagues simples et classiques. Un seau rempli de farine posé sur une porte entre ouverte menaçant de tomber au moindre mouvement de la porte ? Toujours aussi drôle, surtout quand elle pouvait surenchérir en lançant une bombe à eau par dessus.

Elle se marrait bien, toute seule, elle n'a jamais eu besoin des autres d'ailleurs, mais elle est tout de même adepte du « plus on est de fous, plus on rit. » il faut l'avouer. Cependant aujourd'hui, elle se débrouillerait tout seule.

Quelle idée géniale pourrait l'amener dans ce cimetière ? Faire peur à un mort. C'est une expérience tout à fait scientifique ! Est-ce qu'un fantôme peut avoir peur d'un autre fantôme, ou tout du moins, quelqu'un essayant de se faire passer pour un fantôme. Est-ce qu'un zombie, pourrait avoir peur de se faire manger par un autre zombie ? Est-ce qu'ils peuvent prendre leurs jambes à leurs cous et être ridicules ? Elle répondra que ça dépends de la cible de votre farce, et de votre expérience en blagues.

Parce que ça fait un moment qu'elle est planquée, là, à attendre patiemment qu'un être venant du domaine des morts vienne gentiment se faire prendre. Elle a un drap blanc sur elle avec deux trous au niveau des yeux pour surveiller, cachée derrière une tombe, prête à se montrer à l'un d'eux et disparaître juste après.

La patience. Oui. Il en faut beaucoup pour que ce genre de farces fonctionnent, et ce serait bien que quelqu'un se montre, elle commence à avoir envie d'aller aux toilettes.
Revenir en haut Aller en bas
Wendigo
avatar


Nom : Wendigo
Univers original : Folklore Amérindien
Messages : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Juin - 15:22
T’es un fauve Wendi, un chasseur, un monstre sanguinaire… Tu t’avances silencieusement, tu te dissimules dans les ombres, attentif aux moindres bruits. Tes oreilles se dressent, tes yeux rougeoies, ouais ya quelque chose qui approche. T’es prêt Wendi ? C’est parti … Trois… deux … un … Saute !!! Tapis dans l’ombre des arbres du cimetière, tu t’élances et bondis sur la silhouette pâle qui a le malheur de croiser ton chemin. Et tu lui passes au travers … littéralement et tu te retrouves le museau dans la poussière. Bravo Wendi, celle-là, tu nous l’avais encore jamais faite. Même l’ectoplasme sur lequel tu viens de te jeter en rigole tandis qu’il s’éloigne en flottant.

Très franchement Wendi je crois que toi et moi il va falloir qu’on ait une sérieuse discussion sur les lieux que tu choisis de visiter depuis que t’es arrivé. Parce qu’entre une forêt, un village perdu et dévasté et maintenant un cimetière, on peut pas dire que t’ai choisi les lieux les plus touristiques de Fairy Tales. Certes t’as fait un peu de grabuge ici et là mais sinon faut quand même avouer que depuis ton arrivée ici, t’es surtout passé pour un débile. Ca va qu’on a pratiquement croisé personne dans ces lieux désert. Et après tu t’étonnes de rien trouver à te mettre sous la dent. Mon dieu, mais qu’est-ce qu’on va faire de toi hein ?

Enfin déjà va falloir que tu m’expliques ce qu’on fiche ici ? Parce que franchement à part les trois os que t’as déterré ya pas âme qui vive ici ! Enfin si … mais ya pas d’âmes comestibles quoi. Je suis sûre que tu rêves d’un beau morceau de viande là, plutôt que de ces os tout vieux et tout moisi. Non ? Ah si, je te connais bien mon grand. Enfin vaut mieux pour une conscience. Allez debout feignasse, il est temps qu’on mette les voiles, ya personne ici. Tu te redresses sur tes deux pâtes, frustré et grognon de ce qui vient de t’arriver, mais c’est la vie, va falloir que tu t’y fasses. Un gargouillis d’estomac vient rejoindre tes grognements râleurs d’ailleurs. Ouais t’as faim … pour changer. Du coup tu t’avances lentement entre les tombes du cimetière, ombre géante, sans te préoccuper réellement de ce qui se passe autour de toi. Et puis soudain il y a une odeur qui vient te chatouiller le nez. Une odeur qui n’a rien à voir avec cet endroit, une odeur vivante ! Est-ce que tu aurais de la chance pour une fois ? Ca serait drôle, mais plutôt que de réfléchir et de m’écouter tu fonces droit devant, tête baissé, droit dans le traquenard tendu par ce fantôme qui n’en est pas un. Mais ça tu l’ignores et t’es pas assez malin pour t’en rendre compte. A la place tu grognes de rage.

-Ah non ça suffit les fantômes yen a marre !!!

Bah ouais tu vas pas te faire avoir deux fois de suite en lui sautant dessus à son tour. Mais si tu savais Wendi, tu rigolerais. Enfin non ça c’est surtout moi, mais quand même ya des jours où je me dis que tu le fais exprès. Tu l’as dit toi-même que ce spectre avait une odeur de vivant, mais non tu te fais quand même avoir. Et là pour le coup je me dis que c’est bien fait pour toi…




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Leprechaun
avatar


Nom : Caitlinn Flynn
Univers original : Folklore Irlandais
Messages : 15
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t380-et-quand-je-pete-je
Ven 19 Juin - 12:47
Elle n'en croyait pas ses yeux elle-même. Sa piètre imitation du fantôme, agitant les bras sous le drap avait fonctionné ! Et pas sur n'importe qui ! Sur un monstre géant haut comme deux Leprechaun ! Ça en fait beaucoup de blagues ça, deux Leprechaun. Je pense qu'on dépasse le gogolplex de blague, donc je peux pas vraiment l'écrire, mais l'idée est là.

Elle est déjà en train de jubiler sous le nez du monstre, vite il fallait enchaîner et trouver quelque chose pour continuer la supercherie. C'était déjà priceless de se jouer de lui trente secondes, alors si on peut tenir plus longtemps, c'est pas de refus. Elle prît une voix un peu plus « fantomatique » essayant de parler comme un vieux cliché de fantôme.

« Je suis là pour te hanteeeeeer ! Quand tu vas manger, te laver et même te brosser les canines, je serais là pour te faire subir ma terriiiiible malédiction ! »

Rien qu'à dire ça, elle avait déjà envie d'éclater de rire, mais elle prit beaucoup sur elle pour ne pas que ça arrive. Elle avait besoin de rester concentrée, ça allait être un moment inoubliable... plus pour lui que pour elle, mais un moment inoubliable, c'est sûr.

Oui parce que Wendigo a déjà été la cible de Leprechaun, mais la rouquine ne s'en souvient absolument pas. Sauf que si elle souvenait, cela aurait été bien pire. Elle aurait rigolé tout de suite rien qu'à voir sa tronche de chien battu.

Et elle n'était pas du genre à avoir peur d'un grand toutou qui fait deux fois sa taille. Non pas parce qu'elle était une légende, mais plutôt parce que c'est un petit troll inconscient qui se fiche de qui elle a en face d'elle, tant qu'elle peut bien se marrer.

Ah si seulement la bête avait remarquer, elle aurait pu se venger, lui sauter dessus et manger la petite insolente pour manger les petites cuisses bien dodues et se faire un cure-dents avec un fémur. Il lui faudrait au moins ça pour que ce soit à sa taille.

Bon par contre, il y a des chances qu'il reste sur sa faim s'il se fait. Et surtout, s'il peut le faire. Le petit bout de femme a de grands réflexes et un instinct de survie qui sait que ces crocs là ne sont pas là pour faire joli.

Mais la Caitlinn, elle est pas née de la dernière pluie. Elle est prête à tout instant à se téléporter dans le dos de sa « victime » pour continuer à en rire si le besoin se fait ressentir.

Le chasseur chassé, ironie quand tu nous tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Wendigo
avatar


Nom : Wendigo
Univers original : Folklore Amérindien
Messages : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Juin - 18:52
Toi qui croyais trouver ton futur repas, voilà que tu retombes sur un spectre qui habite ce cimetière. Enfin c’est ce que tu crois ça Wendi. Parce que c’est clair que si tu savais que ce fantôme n’était nul autre que la petite peste rousse qui t’as ridiculisé déjà un nombre incalculable de fois, tu verrais déjà rouge. Mais non, au lieu de ça tu restes planté là, droit comme un piquet, sans rien comprendre.

-Je suis là pour te hanteeeeeer ! Quand tu vas manger, te laver et même te brosser les canines, je serais là pour te faire subir ma terriiiiible malédiction !

-Grouuumph ?

Tu lances un regard complètement perdu à la forme blanche. Ouais t’es pas une lumière… faut pas trop t’en demander non plus niveau réflexion. La preuve étant que sinon t’aurais déjà compris qu’elle se payait ta tronche la demoiselle. Et puis c’est quoi cette histoire ? Te hanter ? C’est qu’il manque pas de culot ce fantôme. Te hanter toi ! Wendigo ! Une ombre terrible et terrifiante. Et puis niveau malédiction je crois que tu peux pas trouver pire que celle que t’as déjà sur la tronche hein. Bref en tout cas t’as pas l’intention de te laisser embêter par un fichu revenant. Tu vas lui montrer toi de quel bois tu te chauffes. Bah ouais parce que quand on te cherche on te trouve. En plus la faim de rend vraiment grincheux et un poil agressif.

-Fiche moi la paix !

Sans réfléchir tu lui envoie un coup de pattes hargneux, même si tu sais que ça ne lui fera rien mais comme ça t’agace d’être coincé au milieu de fantômes sans rien à manger, bah tu le fais quand même. Sauf que ce spectre bah ce n’en est pas vraiment un et par ce geste tes griffes s’accrochent et déchirent le drap qui recouvrait la farceuse. Enfin tu la vois et tu comprends la supercherie. C’est pas trop tôt, tu te fais lent mon pauvre Wendi.

-Graaaaah … TOI !!!

Ces yeux espiègles, cette chevelure rousse et cette taille minuscule… mais tu la connais en plus ! C’est cette espèce de sale gamine, effrontée, espiègle, tricheuse, fourbe et diabolique qui t’as piégé avec un os en plastique la dernière fois que vous vous êtes croisés. Et encore si il n’y avait que ça, mais cette ignoble Légende t’as déjà humilié plusieurs fois. Tu en pleures encore rien qu’en repensant à se morceau de viande ultra épicé qu’elle t’avait offert une fois. Tu sens encore la brulure sur ta langue rien que d’y penser, sans parler des litres d’eau que tu as du avaler pour t’en remettre. Je crois bien que ce jour-là tu as vraiment cru mourir.

Mais l’humiliation suprême je crois que ça a été le jour où grâce à elle tu t’es retrouvé avec le poil plein de frisette… un vrai caniche permanenté. T’as mis des mois à t’en débarrassé et il en à fallu le double avant que tu consentes de nouveau à prendre un bain. Je te raconte pas, après tout tu t’en souviens très bien tout seul. Tu détestes les Légendes mais alors elle c’est surement la pire créature que tu ais jamais rencontré et pourtant t’es un monstre qui côtoie des ombres maléfiques. Mais là c’est la goutte de trop et tu comptes bien lui faire comprendre que NON ON NE JOUE PAS AVEC LA NOURRITURE. Surtout avec toi.

-Vengeaaaaaaaaaance !!!

Ni une ni deux tu lui sautes dessus de toute ta vitesse, aussi vite qu’un éclair, crocs et griffes dehors près à la réduire en morceau.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Leprechaun
avatar


Nom : Caitlinn Flynn
Univers original : Folklore Irlandais
Messages : 15
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t380-et-quand-je-pete-je
Mer 24 Juin - 17:25
Oh quel dommage, la supercherie n'a pas plus durer que ça. Mais qu'est-ce qu'elle a trouvé ça amusant. A peine le drap déchiré qu'elle a éclaté de rire. Voir cet air ahuri sur un monstre comme celui ci était un portrait des plus agréables à regarder.

Sauf que maintenant, grâce ou à cause de tout ça, le monstre est pas content. Et c'est pas le genre à juste froncer les sourcils et faire un greuh, oh non. Il avait des griffes, des crocs, et c'était clairement pas pour faire joli. Et la rouquine le savait bien, elle ne pouvait pas se laisser toucher par l'une de ces armes naturelles que possédait Wendigo, au risque de passer un très sale quart d'heure.

Elle s'était téléportée juste l'équivalent de trois pas en arrière, ce qui vaut à peu près un pas de Wendigo. Les larmes qui lui viennent aux yeux tellement le fou rire est prenant. Oui, elle est en danger de mort et pourtant, elle est juste morte de rire.

Apparemment, la bête connaissait déjà la rousse, mais ça fait pas tilt tout de suite. Non, là elle est concentrée sur la blague toute simple qu'elle venait de faire à l'ombre sanguinaire. Vengeance ? En tout cas, elle esquive sans trop de mal le coup et se téléporte sur l'épaule du géant. De quoi le rendre fou, mais pas de quoi le terrasser. Nan, c'est pas amusant ça.

« C'est quoi ton nom déjà ? Attends, c'est pas important, je suis persuadée que Rantanplan ça t'irait mieux. ♥ Si tu veux, je t'achèterais des croquettes, un collier et une laisse et je te ferais ta promenade. Et en plus, si t'es un bon toutou, je t'achèterais une farandole d'os. »

Wendigo à la recherche du respect, encore plus rare que l'Eldorado. Elle lui dit ça en tapotant doucement sur sa tête et une seconde plus tard, elle s'est déjà téléportée sur l'autre épaule de la bestiole.

Pauvre Ombre, Leprechaun est probablement l'une des pires Légendes et elle ne fait même pas de duo avec Nessie actuellement. Les deux réunies, c'est probablement un cauchemar pour quiconque se retrouve le sort entre leurs mains.

« Je pourrais même t'emmener au toiletteur, on te fera une coupe d'enfer totalement stylée, tu les feras toutes tombées. ♥ Enfin, probablement à cause de ton haleine de chacal, parce que t'as vraiment rien du labrador. Mon pauvre, t'es pas gâté par la nature. »

Le ton toujours espiègle et rieur, elle se moque ouvertement de lui, sachant pertinemment qu'elle peut s'échapper des attaques de ses opposants. Injustice me direz vous, mais à part se moquer des autres, elle ne fait pas grand chose. Elle est plus la tête d'un chihuahua très bruyant, mais qui au final ne peut pas faire grand chose d'autre pour rester dans la métaphore canine.

Leprechaun est une petite peste, mais on finit par s'y attacher. Hein Wendigo, je suis persuadé que tu l'adores déjà. Dans ton assiette probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Wendigo
avatar


Nom : Wendigo
Univers original : Folklore Amérindien
Messages : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Sep - 15:59
T’es tellement furieux Wendi, tellement plein de rage contre cette fichue rouquine, que tu ne réfléchis même plus… Non pas que tu réfléchisses énormément le reste du temps mais quand même. Mais là c’est véritablement ton instinct et ta colère qui te font te jeter sur elle toutes griffes dehors. Tu t’imagines déjà l’étrangler, l’égorger, l’étriper même. Et ensuite tu la découperais en rondelle avant de la fourrer dans un Tupperware pour t’en faire un casse-croûte pour plus tard. Ceci dit, si je peux donner mon avis, je crois pas qu’ici on trouve des Tupperware, mais tu fais bien comme tu veux hein.

Mais malheureusement ce petit démon arrive comme toujours à t’échapper, et tes griffes se referment sur du vide. Dommage, tu aurais pris un plaisir à la mettre en pièce cette chipie. Ah mais c’est pas possible ça !!! Il faut toujours qu’elle disparaisse comme par magie. D’ailleurs la voici qui réapparait sur ton épaule alors que tu tournes encore la tête dans tous les sens pour la retrouver.

-C'est quoi ton nom déjà ? Attends, c'est pas important, je suis persuadée que Rantanplan ça t'irait mieux. ♥

-Tu vas voir ce qu’il te dit Rantanplan !

Tu grognes de rage et tu t’apprêtes à l’attraper d’un bon coup de patte.

-Si tu veux, je t'achèterais des croquettes, un collier et une laisse et je te ferais ta promenade. Et en plus, si t'es un bon toutou, je t'achèterais une farandole d'os.

Tu arrêtes ton geste à mi-chemin, t’as l’œil qui s’illumine d’un coup et t’imagines déjà une farandole d’os qui défile devant tes yeux. Hum miam tu te lèches les babines rien que d’y penser. C’est sûr que si elle te prend par les sentiments la demoiselle, tout de suite tu as nettement moins envie de t’énerver hein Wendi ?

La demoiselle change d’épaule mais tu n’essayes pas de planter tes griffes dans ses petits mollets cette fois. Non là t’as plutôt la queue qui frétille et le regard suppliant. Alors ils sont où les nonos ?! Un vrai toutou… Et oui le grand Wendigo, le monstre sanguinaire à au fond de lui les instincts d’un gros chien. Belle image. Et après tu t’étonnes qu’on se permette de te ridiculiser et de remettre en doute ta crédibilité.

D’ailleurs la demoiselle se permet d’en remettre une couche sur le fouttage de Wendigo. Ouais bon t’as compris, la farandole d’os c’est pas pour aujourd’hui. C’était encore une stupide blague de cette ignoble Légende.

-C’est toi que je fais faire tomber avec mon haleine, tu vas voir ! Je vais te dévoreeeer !


Tu te débats dans tous les sens, en essayant autant de la mordre que de la serrer dans tes griffes. Tu tournes en rond … un peu comme ces chiens qui essaye de se mordre la queue, même si toi c’est un vilain Leprechaun que tu veux écrabouiller de tes mâchoires. Bonjour le spectacle, t’es ridicule Wendi.

Bientôt tu t’épuises, le souffle court, la langue pendante… C’est que ça donne soif de courser une sale petite peste. Et puis zut à la fin, t’as faim, t’as soif et surtout t’en a marre de ces idioties, de ce bled pourri où ya rien d’autre qu’une fichu Légende à se mettre sous la dent. Enfin pour ça il faudrait déjà que tu l’attrapes. Peut-être en lui tendant un piège ? Du coup tu arrêtes de t’agiter et tu grognes.

-Ca suffit j’en ai marre !!!

Tu commences à t’éloigner, en faisant semblant de bouder bien sûre, quoique pas complètement. Tu espères bien qu’elle va te suivre la farceuse et tu profiteras de ce moment pour lui bondir dessus à nouveau et la tailler en pièce.

Spoiler:
 




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Leprechaun
avatar


Nom : Caitlinn Flynn
Univers original : Folklore Irlandais
Messages : 15
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t380-et-quand-je-pete-je
Dim 13 Sep - 17:38
Ignoble, ignoble, tout de suite on sort les grands mots ! Elle était pas si ignoble que ça, c'était la plus mignonne et la plus adorable de toutes les légendes. Ouais 'fin y'a peut-être bien Raven ou Nessie qui le sont tout autant qu'elle, mais quand même ! Tu peux pas test sa rousseur !

Et c'est sans difficultés qu'elle esquive les assauts de n'importe qui, alors c'est pas un gros toutou qui va provoquer le contraire ! C'était un jeu d'enfant pour elle et ne vous y méprenez pas ! Malgré les ressemblances, elle n'est pas Joséphine Ange Gardien, non de non ! En plus, elle ne peut que se téléporter, mais elle le fait plus rapidement qu'un claquement de doigt. Mais il faut reconnaître que ça aurait été pratique pour mettre en place toutes les farces et autres blagues de mauvais goût.

Il tourne en rond et c'était hilarant à voir. Caitlinn n'en perdit pas une miette et aussi pour sa survie au passage, il ne faut pas qu'elle oublie de se téléporter juste par étourderie, sinon elle va finir par devenir du Frolic, et franchement elle en avait pas envie.

Oh, il a finit par arrêter de lui courir après ? C'est bien dommage, ça ne faisait que commencer. En plus il a l'air d'avoir soif le pauvre, faudrait qu'il pense plus souvent à traîner près des rivières.

D'ailleurs c'est particulier, elle ne pensait pas qu'une Ombre qui a toujours faim pourrait finalement s'asseoir sur son repas. Sa toute petite cervelle avait finit par comprendre qu'il ne pourrait jamais l'avoir ? Peut-être que là aussi il se comporte comme un chien finalement. Ah les ombres, franchement, c'est plus ce que c'était.

Le suivre ? Pourquoi Leprechaun s'embêterait à faire une chose pareille ? Pouf, une téléportation et la voilà directement en face du monstre, sourcils froncés et poings sur les hanches.

« Non mais franchement, c'est tout ce que t'as ? Je suis extrêmement déçue, je pensais que tu avais une plus grande estime de toi-même. Bats-toi jusqu'au bout, c'est pas encore perdu. Et si tu baisses les bras, c'est sûr que t'y arriveras jamais. »

Ouais, même pas peur, après s'être bien moqué du poilu, elle lui fait la morale. Gentils, méchants, tout ça lui passe bien au dessus de la tête. -en même temps vu sa taille...- Elle ce qu'elle voulait c'était juste bien se marrer, et si ses victimes immortelles se mettaient à bouder, ça irait pas.

Et puis elle aimait bien Wendigo, il était facile à embêter pas forcément très malin, ce serait très problématique de perdre une si bonne source de divertissement.

Bon courage Wendi, Chaun n'est pas une puce et pourtant, tu vas avoir plus de mal à t'en débarrasser.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wendigo
avatar


Nom : Wendigo
Univers original : Folklore Amérindien
Messages : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Oct - 22:33
Abandonner vraiment ? C’est ça ta solution ultime ? Nan personne n’y croit Wendi … la seule chose qui pourrait te faire abandonner un repas potentiel serait la mort… ou alors qu’il soit cerné par des flammes… ou qu’un frisbee ou une balle te déconcentre en passant par là. Ouais en fait si c’est possible mais là avoue que c’est dur à croire. Alors qu’est ce qui te fait te détourner du chemin de Leprechaun si facilement ? La stratégie ? Bonne idée ! Tu m’épaterais presque si seulement tu n’étais pas aussi surpris de la voir apparaitre devant toi. Bah oui tu ne t’attendais pas à ce qu’elle te court après alors qu’elle est capable de se téléporter ? C’est comme si tu t’amusais à découper tes victimes avec un couteau à beurre alors que t’as des griffes plus tranchantes que le plus aiguisé des rasoirs. C’est idiot. Enfin ça prouve que c’est pas aujourd’hui que tu vas te transformer en génie suprême hein …

Et donc maintenant Wendi, tu vas faire quoi ? Parce que le plan de je me retourne par surprise et je l’étrangle c’est raté. C’est même elle qui t’as pris par surprise à tel point que tu n’esquisse même pas un coup de griffe dans sa direction.

- Non mais franchement, c'est tout ce que t'as ? Je suis extrêmement déçue, je pensais que tu avais une plus grande estime de toi-même.

Alors là t’en as carrément la mâchoire qui se décroche. Non mais c’est quoi ce cirque ? Elle va voir ce qu’elle va voir la rouquine ! Elle te fait tourner en bourrique, elle refuse de se laisser manger toute crue et elle trouve le moyen d’en redemander ?! Cette petite peste va vraiment te rendre fou, à tel point que la lueur rouge de tes yeux s’intensifie et qu’un grondement de rage t’échappe. Oublié la fatigue et la soif, la colère gronde autant que la faim. Quand on cherche un Wendigo on le trouve ! … Même si en général c’est plutôt toi qui cherche une proie et qui la trouve mais passons.

-Pour qui tu me prends ?! Attends que je t’attrape ! Tu feras moins la maligne quand je t’aurais réduit en morceaux et transformé en steak tartare sale petite peste.

Et bien évidemment tu perds ton sang-froid et tu lui sautes dessus pour changer, t’es rapide comme l’éclair et pourtant la légende arrive à t’échapper à chaque fois. C’est tellement frustrant. Mais à chaque fois tu recommences et à chaque fois tu penses bien que tu vas réussir à l’attraper et à la serrer dans tes griffes. Et le manège recommence une fois de plus, tu grognes, tu mords, tu griffes, tu cours à droite et à gauche tu sautes dans tous les sens, tu ne te contrôles plus Wendi. A tel point que dans une dernière tentative désespérée tu feintes de partir à droite pour l’attaquer pour finalement bondir en avant. Tu y a mis toute ta puissance, sauf que ce que tu n’avais pas prévu, ou plutôt que tu n’as pas du tout remarqué, c’était la pierre tombale qui t’attends juste derrière la demoiselle rousse. Sauf que la pierre de granite elle, elle ne disparait pas contrairement au monstre que tu affrontes. Si bien que tu t’écrases pitoyablement, ta tête heurtant de plein fouet et dans un bruit sonore la maudite tombe. Et tu n’y es pas allé de main morte vu l’état dans lequel fini la pierre tombale et toi à côté qui voit des petits Leprechaun danser devant tes yeux… le cauchemar.

-Est-ce que je suis mort ?

Après un long moment à être resté K.O étendu sur le sol t’as quand même fini par ré-ouvir un œil, mais t’es tellement sonné que tu ne sais même plus où tu es.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Leprechaun
avatar


Nom : Caitlinn Flynn
Univers original : Folklore Irlandais
Messages : 15
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t380-et-quand-je-pete-je
Ven 30 Oct - 16:44
En général, c'est Wendigo qui cherche sa proie et qui la trouve, mais dans ce cas là, même s'il l'a trouvée, il faut croire qu'il n'en touchera pas un seul morceau.

Oui parce que la rouquine prenait un malin plaisir à le faire languir sur ses petits jambonneaux. Toutes les filles de sa taille auraient du être mortes de peur et elles auraient prises très rapidement leurs jambes à leur cou -ce qui est, admettons, bien plus simple quand on fait 1m60- et la poudre d'escampette pour essayer de se retrouver le plus loin possible de ce prédateur. Mais quand on a la trempe -et surtout la chance- d'être Leprechaun, on peut tout de suite tirer avantage de cette situation.

« Un steak tartare ? Ça fait longtemps que je n'en ai pas mangé tiens. Tu préfères la quelle, sauce roquefort ou sauce au poivre ? »

Dit-elle alors qu'elle esquivait tout ces violents coups, tous plus puissants et hargneux les uns que les autres et que un seul d'entre eux pourrait aisément venir à bout du troll à forme humaine. Elle ne prends pas de risque, disparaissant à chaque fois que le coup approche, réapparaissant un peu plus loin. Prenant des poses toutes aussi farfelues les unes que les autres. Tantôt allongée au sol, tantôt debout, tantôt assise sur une tombe. Mais vînt un imprévu.

Son jouet, son pantin, grande marionnette dont elle prenait plaisir à tirer les ficelles finit par se briser sur l'une de ces massives pierres tombales. Le choc retentit dans un bruit sourd, créant un silence chez les rires de la rouquine. La moitié supérieur tombe dans un bruit étouffé par la terre alors que l'ombre sanguinaire gisait là, complètement dans les vapes.

La situation était comique, mais elle s'en voulait un peu. Elle n'était pas du genre à faire du mal aux gens, même s'ils sont tout poilus de partout et font deux fois sa taille. Même s'ils cherchent à la manger, s'ils ne peuvent pas c'est pas grand chose. Elle ne ressentit pas de la pitié, mais plutôt un peu de compassion envers le monstre qui devait lutter pour survivre et trouver de quoi manger dans ce monde.

Il n'avait pas de mauvaises intentions au final, tout ce qu'il voulait, c'était manger. Personne n'est considéré comme un meurtrier lorsqu'il mange ses ailes de poulets -et si elle le pouvait, une certaine personne vous hurlerait dessus!- mais dès qu'il s'agit de manger un être humain, c'est différent.

Pourquoi ? Après tout, c'est la chaîne alimentaire qui veut ça. « Manger ou être mangé » comme on dit. Caitlynn s'approche du monstre, calmement et sereinement. Toujours pas effrayée par ce que certains appelleraient une abomination.

« Non pas encore, mais si t'es calmé peut-être qu'on va pouvoir discuter ? »

Elle avait un sourire sur le visage. Même pas moqueur pour une fois, il était simplement empli de malice, voir même un peu malsain. Le genre de sourire que le diable en personne te ferait lorsqu'il te propose de signer un pacte avec lui.

Oui, parce que c'est évident, Leprechaun n'a pas signé un contrat avec le diable, c'est le diable qui a signé un contrat avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Wendigo
avatar


Nom : Wendigo
Univers original : Folklore Amérindien
Messages : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Nov - 14:02
Le choc est rude, même pour toi Wendi. Il faut dire que tu n’as pas vraiment eu le loisir de freiner des deux pattes arrières avant de t’emplafonner bruyamment avec cette fichue pierre tombale. Non mais quelle idée de trainer dans un cimetière aussi mon pauvre. Bon même si t’es bien assommé, c’est tout de même toi qui gagne la confrontation avec la sépulture qui elle se retrouve brisé en deux. Heureusement que tu es résistant sinon qui sait dans quel état tu aurais fini. Tu sens quand même une bosse commencer à naitre sur ton crâne. T’as la tête qui vibre comme si à l’intérieur se jouait une symphonie de marteau piqueur. Alors tu restes étendu là, un peu pathétique en espérant que tout soit un mauvais rêve et que ça passe. Tu en oubli même qu’une minute plus tôt tu étais sur le point de mourir de faim.

Mais la chance c’est pas pour toi Wendi et alors que t’es toujours étalé par terre sur le ventre à essayer de reprendre tes esprits tu entends la voix de ta pire ennemi qui se rappelle à tes oreilles. Tu lui jettes un regard et là le cauchemar.

-Seigneur… ça s’est multiplié ! Quel cauchemar !!!

Même si tu ne crois absolument pas en une entité supérieure, la réflexion t’échappe. Le choc sur ton crâne a été tellement violent que tu vois triple Wendi. Mais il faut te comprendre, la vision de trois Leprechaun à quelque chose de presque aussi terrifiant que ta propre apparition. Trois Leprechaun… quelle vision atroce. Quoique tu ne dirais pas non à un sandwich aux trois leprechauns. Ou en brochette. Oui des brochettes ça serait vraiment délicieux. Tu ne penses vraiment qu’à la bouffe mon pauvre. Mais c’est vrai que ce n’est pas vraiment ta faute. C’est ta malédiction qui parle dans ses moments. Et penser à la nourriture te redonnes forcément un peu de poil de la bête. Tu te relèves, d’un équilibre un peu vacillant certes et tu fixes tes pupilles sanglantes sur le petit diablotin irlandais. Elle se dédouble encore un peu mais la normale commence à revenir.

-Discuter ? Tu veux peut-être qu’on prenne le thé avec des petits gâteaux aussi ?

Erreur fatale. Même si tu étais des plus moqueur, parler gâteau tire un gargouillement monstrueux à ton estomac qui lui n’est pas tombé dans les vapes. Non pas que tu raffoles des gâteaux, tu préfères la chair fraiche ça c’est certain mais quand tu n’as rien à te mettre sous la dent, tu finis par ne pas être des plus difficiles sur ton repas. Ton crâne te fait un mal de chien en plus. Et puis ce sourire que te renvoi cette petite peste…

Tu le connais ce sourire, c’est celui qu’elle te fait avant chaque mauvaise blague, avant chaque coup foireux qui te rend ridicule. Tu es sa victime Wendi, tu es sa proie. Non de vous deux ce n’est pas toi le prédateur, c’est elle, mais ça tu n’en as toujours pas conscience malgré toutes vos rencontres.

-Et puis je ne discute pas avec les petits monstres qui n’ont aucun respect pour la nourriture et qui m’agressent avec une pierre !

Là c’est dit. Oui tu rêves de la dévorer et oui tu ne lui pardonnes toujours pas la blague de ce fameux morceau de viande à la sauce ultra épicé. Et même si c’est pas vraiment elle qui t’a agressé t’as tellement mal au crâne que tu lui met quand même ça sur le dos.
Spoiler:
 




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Leprechaun
avatar


Nom : Caitlinn Flynn
Univers original : Folklore Irlandais
Messages : 15
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t380-et-quand-je-pete-je
Lun 23 Nov - 18:39
La multiplication ! Ce serait tellement bien comme pouvoir ça aussi ! Qu'est-ce qu'elle pourrait se marrer si elle pouvait avoir un duo ou un trio à son image ! Oh enfin, il y a Nessie et Raven avec son fidèle acolyte qui sont tout à fait géniales et elles les échangeraient pour rien au monde, mais faut avouer que ce serait quand même pratique d'avoir des clones à exploiter sans honte pour mettre en place des pièges plus grands et plus diaboliques encore !

« Discuter ? Tu veux peut-être qu’on prenne le thé avec des petits gâteaux aussi ? »

« Oh maintenant que tu en parles, c'est vrai que ça fait longtemps que je n'ai pas bu le thé ! Je t'inviterais bien dans un salon de thé, mais je ne crois pas que les animaux soient autorisés, et puis même vu ta taille et ton appétit, tu ferais peur aux autres clients et tu les prendrais comme petits gâteaux. Franchement, faudrait vraiment que tu fasses quelque chose à ce sujet là. Parce que vraiment c'est terrible. Tu as faim, mais t'es incapable de manger parce que tout le monde te fuient en te voyant à dix kilomètres à la ronde. Faut que tu deviennes plus petit, tu vois que ça a de l'avantage d'être petit. Regarde moi, je suis petite, mais malgré ça, j'arrive à manger plus facilement. Parce que j'ai moins faim, vu que je suis plus petite. Et puis en plus, ça doit être embêtant d'être aussi grand. Tu fais comment pour prendre ta douche ? T'as trouvé un lac assez grand ? Ou alors t'en prends pas parce que t'as pas envie de sentir le chien mouillé ? Mais franchement, c'est pas si mal d'être propre tu sais, parce que même si les humains n'ont pas un odorat très développé, je suis persuadée que tu te ferais moins repéré si tu sentais meilleur. Enfin, ce n'est que mon avis, j'essaye simplement de t'aider tu sais. Même si tu as envie de me manger cela dit. Mais vu que c'est impossible que tu m'attrapes entre tes griffes, je me sens un peu désolée quand même. C'est comme si mon escalope finisse par se tirer de mon assiette et ne veuille plus y revenir, je serais vraiment trop énervée alors j'peux comprendre que tu persévères, mais la différence entre une escalope et moi, c'est que elle est destinée à vraiment être mangée, alors que moi, non je suis trop adorable et innocente pour être mangée. En plus, j'y suis pour rien si t'as pas fait attention, la bosse qui va te pousser sur la tête est entièrement de ta faute et tu peux t'en prendre qu'à toi-même. Mais t'es un grand gaillard, tu vas t'en remettre et tu pleureras pas dans les jupons de ta maman tout de suite. D'ailleurs, ta maman fait quelle taille ? J'aurais du mal à imaginer qu'elle soit plus petite que toi. Ou alors ça veut dire que t'as été tout petit un jour ? J'suis sûre que tu étais adorable sur tes quatre petites pattounes à japper en gambadant autour de ta maman pour jouer avec elle. J'en ai vu beaucoup des canidés, mais j'en ai vu aucun aussi grands que toi. Il faudrait qu'on recense ton espèce dans les livres à ce sujet. Je pense vraiment que c'est important de connaître la faune et la flore, comme ça on manque moins de respect aux animaux et on peut plus facilement les chouchoutés. Ça te va si je t'appelle Wendi ? J'trouve ça mignon, Wendi. »

Elle avait complètement arrêté d'écouter le pauvre Wendigo et était partie dans son monologue, parlant de tout et surtout de rien. Le thé avait le don de lui rappeler d'excellents souvenirs et des moins bons aussi, mais le thé c'est délicieux. Sûrement la seule boisson non alcoolisée qu'elle aime bien d'ailleurs. Ben oui, elle est peut-être britannique, elle reste irlandaise, faut pas l'oublier.

Elle était là à discuter toute seule, échappant aux éventuels assauts du canidé alors qu'elle tournait autour de lui, faisant de grands gestes pour accompagner ses propos. Wendigo allait devoir le supporter jusqu'à la fin, puisqu'elle avait décidée de lui parler de tout ça et elle était très capable de s'accrocher à son dos pour ne pas le lâcher.

C'est précisément ce qu'elle finit par faire d'ailleurs alors qu'elle arrive à peu près au quart de son monologue, elle s'agrippa dans le dos du monstre, là où ses bras ne peuvent pas aller. Il avait le poil doux quand même, mais c'est dommage, elle est persuadée qu'il pourrait être totalement soyeux.

Mon cher Wendigo, il va être compliqué de se débarrasser du pire des diablotins de l'univers, mais je suis persuadé que tu finiras par y arriver, nous croyons tous en toi. ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wendigo
avatar


Nom : Wendigo
Univers original : Folklore Amérindien
Messages : 38
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 23 Jan - 21:17
Tu es frappé de stupeur Wendi et tu restes planté là, complétement interdit face à ce Leprechaun démoniaque qui n’en fini jamais de te faire virer complétement fou. Et jamais au grand jamais tu n’aurais pu imaginer que lui lancer une pique sur une tea party reviendrait pour toi à finir noyer sous un tel flot de paroles. Et le pire c’est que plus elle parle et plus elle se fiche de ta tronche la maudite rouquine. Et puis c’est quoi d’abord cette histoire d’escalope qui se tire de son assiette ? Depuis quand une escalope ça s’enfuit d’une assiette ?! Et puis d’abord pourquoi s’encombrer d’une assiette ? Ya bien qu’une Légende pour avoir des idées aussi saugrenues…

Mais puisque la demoiselle semble être ailleurs, c’est le moment de tenter ta chance Wendi ! C’est le moment de l’attraper et de la réduire en charpie. Tu as assurément toutes les chances de réussir et de vraiment la transformer en escalope. Tu lui sautes dessus, lui court après mais bien sûr elle esquive tes attaques comme à chaque fois. Frustrant. La téléportation devrait être interdite aux Légendes !!! Surtout celle-là qui a vraiment le don de te mettre dans une rage folle, mais qui sait peut-être qu’un jour tu ne tomberas plus dans le panneau, tu ne crois pas Wendi ?

-Mais t'es un grand gaillard, tu vas t'en remettre et tu pleureras pas dans les jupons de ta maman tout de suite. D'ailleurs, ta maman fait quelle taille ? J'aurais du mal à imaginer qu'elle soit plus petite que toi. Ou alors ça veut dire que t'as été tout petit un jour ? J'suis sûre que tu étais adorable sur tes quatre petites pattounes à japper en gambadant autour de ta maman pour jouer avec elle.

-C’est pas tes affaires !

Tu lui dirais bien d’aller se faire voir. Tu lui dirais bien que tu n’as de toute façon aucun souvenir de ta mère. Tu lui dirais bien que tu n’as pas toujours été un monstre, que tu étais même un être humain autrefois. Mais ça tu n’en as que de faibles bribes de souvenirs. Alors à la place tu grognes, le poil hérissé de colère et tu te relances à l’assaut, même si c’est vain.  Elle t’évite, mais tu tentes quand même toujours un dernier coup de griffes, c’est plus fort que toi t’y peux rien, c’est ton instinct de prédateur, et comme toujours cette maudite Leprechaun t’évites mais cette fois elle choisit de se cacher dans ton dos, s’accrochant à toi de manière à ce que tu ne puisses plus l’attraper. La petite peste ! Elle ne manque pas de culot celle-là ! La seule personne au monde que tu autorises à ce genre de familiarité c’est Bloody Mary et personne d’autre. Il faut dire que cette chipie d’ombre sait parfaitement jouer de tes instincts canins au point de presque te transformer en grosse peluche mais ça tu ne le racontes certainement pas au premier venu. Et encore moins de chance que tu en parles à une Légende. Tu aurais presque envie de te rouler par terre pour l'écraser et l'asphyxier de tout ton poid, mais tu sais qu'elle se sauvera bien avant que tu touches le sol et tu te seras encore fait du mal pour rien.

-J'en ai vu beaucoup des canidés, mais j'en ai vu aucun aussi grands que toi. Il faudrait qu'on recense ton espèce dans les livres à ce sujet. Je pense vraiment que c'est important de connaître la faune et la flore, comme ça on manque moins de respect aux animaux et on peut plus facilement les chouchoutés. Ça te va si je t'appelle Wendi ? J'trouve ça mignon, Wendi.

-LAAAACHE MOI TOUT DE SUITE ! Et d’abord mon nom c’est Wendigo !!! LE SEUL ET UNIQUE !

Mais bien sûr c’est pas comme ça que tu vas réussir à la décrocher de ton dos. Et tu doutes que ce soit aussi la meilleure façon de l’empêcher de t’appeler par ce diminutif ridicule. Mais tu sais bien que tu n’arriveras pas à la faire lâcher prise. Jamais elle ne te laissera tranquille, tu en es bien conscient.

-Et puis tu sais quoi tu ferais mieux de les garder tes conseils ! J’y peux rien si j’ai faim. Je mange et j’ai encore faim, c’est comme ça et ça a toujours été comme ça, voilà !

Et oui tu es maudit … et tu n’en as même plus conscience depuis le temps. Tu décides de t’éloigner, cherchant la sortie du cimetière. Et tant pis si la rouquine reste installé sur ton dos jusqu’à la fin de tes jours, tu essayes de l’ignorer. Mais c’est plus fort que toi il faut quand même que tu en rajoutes une couche, tu ne peux pas t’empêcher de te chamailler avec cette petite peste de Leprechaun.

-En plus tes farces ne sont absolument pas drôle et encore moins amusante. Tu devrais vraiment changer de profession… Je suis sûre que tu serais parfaite en tant que gâteau apéritif.

Ta voix n’est absolument pas convaincante, même si tu as essayé d’y mettre toute la rancune que tu éprouves à son égard. Et bien sûr un énième gargouillement vient souligner ta pensée.

Spoiler:
 




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Leprechaun
avatar


Nom : Caitlinn Flynn
Univers original : Folklore Irlandais
Messages : 15
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t380-et-quand-je-pete-je
Jeu 18 Fév - 15:31
« Bon, d'accord d'accord, Wendigo, le seul et l'unique. »

Elle eût d'abord un rire léger avant se taire complètement. En général, c'était mauvais signe lorsque Leprechaun s'arrêtait de rire, ça voulait souvent dire qu'on s'attirait les foudres de la rouquine et ce n'était jamais de bonne augure et en général, les prochains jours seraient terrible à vivre pour ceux qui devenaient les cibles du petit être.

Malgré tout, ce n'était pas le cas ici. Elle commençait à s'en vouloir un peu de faire tourner en bourrique la pauvre créature qui n'avait rien demandé. Il était maudit, même si elle n'en savait rien. Pour elle, il était juste en train de subir les conséquences d'une société inégale. Les ombres ne sont pas maléfiques tout comme les légendes qui ne sont pas bénéfiques. Tout ça n'avait rien à voir selon elle et elle culpabilisait malgré tout un peu de se jouer de quelqu'un qui est, au final, autant dans le besoin.

Elle finit par le lâcher et se retrouva à nouveau devant lui et posa ses poings sur les hanches, le regard vers le monstre. « Écoute, je suis pas très enchantée à l'idée de me faire manger, ça fait un peu mal. Maaaaais, j'ai quand même envie de te filer un coup de main parce que je suis quelqu'un de sympa. » Et surtout parce qu'elle y voyait d'une certaine manière un moyen de servir ses propres intérêts. « Lorsque je trouve de quoi te nourrir, je viendrais te l'apporter. Tu as des préférences ? La viande animal se trouve assez facilement, mais peut-être tu préfère quelque chose de plus raffiné ? » Elle arbore un grand sourire et croise maintenant les bras. « En échange, je viendrais te demander quelques services. Oh rien de bien terrible, ne t'en fais pas. Juste pour faire peur à certains humains qui pourraient être vraiment désagréables. »

Certains pourraient trouver ça insensé et que ça tient de la folie, mais Caitlinn était bel et bien en train d'essayer de négocier avec Wendigo. Légendes, Ombres, tout ça c'était clairement pas ses oignons. Elle pourrait même prendre la défense de Wendigo, après tout, en tant qu'être vivant lui aussi devrait avoir le droit à ses droits. Certes, il était un peu dangereux, mais n'était-ce pas justement parce qu'on le considérait comme tel qu'il l'était ? C'est comme le grand méchant loup, il n'est pas si méchant que ça.

Le sourire espiègle toujours aux lèvres, elle rajouta. « Oh et si tu es sage, peut-être que je ne dirais rien si certains d'entre eux venaient à disparaître malencontreusement. » Elle dit ça sur un ton léger alors qu'elle vient pourtant d'annoncer qu'elle pourrait accorder quelques repas humains à la créature. « Enfin, seulement si tu es sage hein. »

Elle garde son grand sourire et son ton léger. Le pas guilleret, elle était quand même malgré tout prête à esquiver les coups qu'il pourrait lui porter si la proposition lui déplaisait, parce que de toute façon, Chaun restait toujours sur ses gardes dans ce genre de situation. Après tout, elle faisait à peine un mètre soixante et pesait pas plus de soixante-dix kilogrammes. Un coup de ces énormes griffes acérées la transformerait en charpie.

HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy NeverEnding :: And the Story Begins... :: Wasteland :: Le Cimetière Vivant-