Fairy Tales, la ville de tous les contes, n'est plus ce qu'elle était. En vérité, tout est en train de changer et vous allez bientôt vivre un cauchemar.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Ouverture d'une nouvelle sous-partie du Flood pour votre contenu "fanmade" et autre relatif à l'univers d'HnE.

Partagez | 
The Book
avatar
Conteur

Messages : 104
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t7-fiche-personnage
Dim 1 Fév - 0:30
Ombres, Légendes et Märchens


Il fut un temps où les Ombres, Légendes et Märchens vivaient en harmonie à Fairy Tales. Mais un jour, sans que personne n'en connaisse vraiment la raison, les Ombres et les Légendes ont quitté ces terres pour un autre monde. Mais les ombres, voyant que les habitants de leur nouveau monde n'avaient aucune reconnaissance pour eux, rien, juste de la peur, de la haine, allant jusqu'au déni de leur existence, ont décidées de lutter contre cette inégalité. D'autant plus que les légendes étaient encensées chaque jour un peu plus, alors qu'eux n'étaient plus grand-chose. Mais c'est peut-être de la mauvaise manière qu'ils ont réagi, puisqu'ils ne s'en sont plus pris seulement aux âmes égarées qui avaient besoin de leur intervention pour reprendre leur route, mais terrorisaient tout le monde, sans distinction. Aujourd'hui, il est possible que ce soit eux qui se soient égarés et, devant tant de désespoir, une personne des plus mal intentionnée et des plus intéressée a commencé à les rallier à sa cause personnelle de soif de pouvoir, leur promettant gloire et reconnaissance. C'est comme cela qu'il les a convaincus de revenir sur Fairy Tales, ces terres qu'aucun ne pouvait vraiment reconnaitre avec toutes ses années qui les ont changées. Pour revenir rien de plus simple, il suffit de prendre un portail, portail à sens unique, accessible par un simple miroir et menant aléatoirement à un autre. C'est de la même manière, qu'après une réunion des plus drastique, les légendes décidèrent de les suivre et de rentrer à la maison, s'attendant sûrement à revoir le Fairy Tales d'antan et espérant que les choses redeviennent comme avant, avec certain de ceux qui auront été leurs amis dans un passé lointain.

Que ce soit les Ombres ou les Légendes, leur apparence peut être très variée. En fait, cela peut être n'importe quoi. Bien que leur apparence ne leur apporte pas vraiment d'avantage par rapport à un humain normal. Sauf, bien évidemment, s'ils ont des ailes. Mais tous ont une particularité, une technique de déplacement spéciale qui leur est propre. Vol, lévitation, course rapide, déplacement dans les ombres, téléportation sur de courtes distances, terriers... Tellement de possibilités. Mais cela n'est pas leur seule particularité. Ayant tous un rôle à jouer à l'origine, qu'il soit de redonner espoir ou de remettre à sa place, ils ont été pourvus d'un don chacun. Quelque chose de particulier, en rapport avec ce qu'ils sont vraiment. Certains sont des messagers de la mort, venant annoncer une fin imminente parfois bien accueilli, parfois qui ont besoin de guide, d'autres récoltes les âmes égarées entre le monde des vivants et celui des morts. D'autres encore aident les récoltes à pousser ou la nature à fleurir, quand les autres redonnent le sourire aux enfants. Chacun a un rôle à jouer, mais tout le monde ne le joue pas comme il le devrait, ne comprenant pas où est sa place. Ce n'est pas parce que nous collectons des âmes perdues pour les envoyer dans un endroit peu agréable que l'on n'est pas utile. Certaines personnes meurent avec beaucoup de haine en elles, et ont parfois besoin d'aller faire un tour en enfer, le temps que le calme revienne en elles. Après tout, ça ne peut être qu'un passage avant d'aller ailleurs. Mais mettez-vous à leur place, c'est aussi compliqué à comprendre pour une ombre, que ça ne l'est pour un humain, l'humain qui craint pour lui et son destin, celui qui peut être imparfait, qui rejette la faute sur son prochain et lui souhaite le mal, mais ne le veut pas pour lui-même.

Mais laissons ces ombres tranquilles et revenons-en aux cas des natifs du coin. Vous savez les Märchens. Ces potentiels sorciers de Fairy Tales n'ont aucun don. Ils ne peuvent pas se déplacer sur les murs ou guider le vent. Ils ne peuvent qu'apprendre la magie, s'ils ne meurent pas avant. Ils n'ont rien d'exceptionnel, des humains comme vous et moi en apparence, quelques hybrides également, rien qui ne puisse se transformer en chat, rien qui ne puisse voler. Et pourtant, parmi eux, quelques rares spécimens. Des Sirènes. Ces êtres qui peuvent nager sans se noyer avec leur queue de poisson. Mais une fois sur la terre ferme, deux jambes la remplacent. Mais celles-ci seront retransformées en queue de poisson dès minuit, jusqu'au lever du soleil le lendemain. Et n'oubliez-pas de vous hydrater. Et, au milieu de tout ça, on trouve quelques animaux dotés de parole. De simples animaux avec une intelligence humaine. Pas de pouvoir, pas de particularité. Ils ont vraiment tout de simples animaux. Sauf qu'ils parlent.

Votre Dévoué Staff


Dernière édition par The Book le Dim 1 Fév - 0:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
The Book
avatar
Conteur

Messages : 104
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t7-fiche-personnage
Dim 1 Fév - 0:30
La Magie


À l'origine, la magie à Fairy Tales était contenue dans l'air et pouvait être utilisée par tout un chacun, moyennant apprentissage, efforts et quelques vieux grimoires, accompagné de formules magiques. Ce qui rendait son utilisation assez compliquée pour les personnes muettes, mais pas complètement impossible avec beaucoup de volonté. C'est toujours le cas aujourd'hui. Mais avec les grimoires partis en fumée, il est devenu encore plus compliqué de pratiquer la magie. Le meilleur moyen d'accéder à cet art délicat est d'avoir un maitre qui transmettra son savoir oral. Certains essayent pourtant bien de reconstituer les vieux grimoires, mais cela demande beaucoup de temps et de relations. Néanmoins, la pratique de la magie reste est également extrêmement dangereuse. D'une part, la magie mal pratiquée peut avoir des conséquences néfastes et un sort mal formulé aura vite fait de se retourner contre vous. Mais, rappelons-le surtout, sa pratique est interdite et passible de peine de mort. Aucun moyen pour un sorcier de sortir d'une cage si des fers enlacent ses poignets, car il y a une chose qu'il faut savoir : le contact avec le métal entrave ce sensible pouvoir. Par contact avec le métal, on parle ici de contact cutanée avec le lanceur du sort en cas d'utilisation directe, ou de l'utilisateur de l’objet ensorcelé, ce qui n’empêche pas d'utiliser la magie sur du métal.

La magie peut être classée par les pratiquants en différents types. En effet, chaque branche de la magie demande une approche particulière de celle-ci et, bien souvent, les sorciers se spécialisent dans une branche ou une autre, bien qu'on puisse avoir des bases dans plusieurs branches avant de trouver sa voie. Connaitre des sorts ne veut pas dire savoir les utiliser au mieux. La base de l'apprentissage de la magie est souvent du déplacement à distance d'objets légers et non tenus en main, ce qui explique que tous les magiciens en soient capables. Autre détail, l'utilisation de baguettes ou de balais est un simple mythe. Il faut également savoir que la magie peut être associée à des objets comme des bijoux ou des statuettes gravées et donner ainsi des talismans ou des totems, les plus courants étant les attrapes-rêves. Ces talismans peuvent, par ailleurs, très bien être en métal, bien que l'argent soit préconisé. Ce qui rend l'épée magique assez chère et moyennement efficace, surtout si on porte une armure ou une simple bague... Ou encore si la poignée est métallisée et que l'on n'a pas de gants pour la tenir... Bref, vous comprenez-mieux pourquoi il y en a si peu, l'idée a vite été abandonnée.

On peut donc recenser : la magie élémentaire, basé sur les 4 éléments, qui sont l'eau, le feu, l'air et la terre, mais également sur des variantes telles que la glace, la lumière, l'obscurité ou l'électricité. Pour le cas de la magie élémentaire, les magiciens se concentrent le plus souvent sur un type ou un groupe d'éléments en relations que sur leur globalité. On a aussi la magie de guérison, souvent associée au vaudou, qui, contrairement à sa réputation, est une magie bénéfique. On retrouve dans cette catégorie la concoction de potions, l'imposition des mains, divers rituels, parfois à base de fumées passant par les voies respirations ou l'utilisation de pierres précieuses. Ce type de magie est bien souvent indirecte et plus long à mettre en place, également plus incertains quant à la réussite ou non d'une potion, mais elle peut être très efficace. Notons que les guérisseurs sont également les plus aptes à fournir poisons et anti-poisons. On a également la magie dite à distance, aussi appelée télémagie et comprend aussi bien la télépathie que la télékinésie, qui, cette fois, est bien plus puissante que la magie de base et permet, entre autre, la lévitation de corps animés ou non, qu'ils soient consentants ou non, mais également le déplacement d'objets plus lourds ou les champs de force. Ce qui inclut, bien évidemment, la lévitation.

Il existe également deux autres types de magies plus particulières qui requièrent un certain état d'esprit. Les deux sont pourtant très proches si on y regarde bien, mais demandent d'avoir quelques prérequis. La magie noire, bien connue, n'est utilisable que par des âmes perturbées ou sombres, alors que la magie blanche demande des intentions ou un cœur pur, le cliché classique, au moins un qui est vrai. La magie noire est basée en grande partie sur les malédictions, souvent d'ordre sanitaire pouvant empoisonner ou handicaper (cécité, mutisme, surdité, anosmie ou agueusie), plonger dans un profond sommeil, rendre amnésique ou des malédictions plus complexes avec des conditions de temps et autre, applicables définitivement ou non selon si la personne visée remplie les conditions. Mais ce n'est pas la seule particularité de la magie noire, en effet, elle peut aussi servir à provoquer des hémorragies et coupures cutanées ou à invoquer des démons ou créatures peu recommandables. La magie blanche, elle, est, parallèlement, basée sur les bénédictions. Qu'elles soient complexes, de la même manière que les malédictions, ou plus simples, elles peuvent venir contrer les malédictions ou améliorer sur une durée déterminée ou via port d'un talisman des facultés physiques (vitesse, vue, odorat, ouïe, goût...), et peut aussi être une magie de protection, notamment grâce à certains champs de force, quelques peu différents de ceux des télémages, puisqu'ils ne repoussent pas les objets physiques, mais permettent, par exemple, de brouiller l'emplacement d'une personne à la vue de ceux se trouvant en dehors du champ de force, ou encore de protéger des malédictions et autres sortilèges.


Les Dons des Ombres et Légendes


Rappelons aussi, que la magie n'est pas valable pour les ombres et les légendes qui ne peuvent s'en servir, mais possèdent leurs propres pouvoirs, qui eux, ne sont pas entravés par le métal.
En effet, les ombres et les légendes, de par leur statut, sont doté d'un don, minime certes, mais un don qui les assiste dans leurs tâches et leur permet de les mener à bien et selon leur manière de procéder. Il est donc très fortement lié à leur nature et à leur rôle. Ils ont également certaines facilités de déplacement (plus ou moins efficaces) qui leurs sont propres. Ainsi, nul autre que le Cavalier sans Tête Dullahan ne peut chevaucher Gan Caen, son fidèle destrier.

Votre Dévoué Staff


Dernière édition par The Book le Dim 1 Fév - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
The Book
avatar
Conteur

Messages : 104
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t7-fiche-personnage
Dim 1 Fév - 0:30
Sciences et Technologie


Si la magie est un domaine important à Fairy Tales, il en existe un autre qui l'est tout autant : celui de la science et de la technologie. Ce domaine a ainsi permis le développement et l’arrivée de nombreuses améliorations à la vie des Märchens. Toutefois que ce soit en science, en technologie ou même en médecine il est nécessaire d’avoir de bonnes connaissances dans bon nombre de domaines, ce qui, comme pour la magie, demande un certain apprentissage qui peut parfois être long. Ainsi, chacun de ces savoirs peut être acquis avec efforts et sérieux et ce auprès d’un professeur particulier ou encore dans quelques rares écoles d’Oz ou de Wonderland. Mais attention la transmission de ces connaissances n’est pas toujours gratuite, il faut donc bien choisir à qui l’on s’adresse.

Il existe donc bien des branches où il est possible de se spécialiser que ce soit en science ou dans le domaine de la technologie. Ainsi le monde des sciences regroupe la médecine et ses recherches, l’étude de la faune ou de la flore et même la chimie. Les avancés de la médecine sont telles que outre les désinfectants, points de suture, attelles steampunk (qui entraînent certains risques de tétanos) et autres cataplasmes, sont aussi apparu de récentes avancées comme la prise de sang et les essais de traitements par injection contre des maladies telles que le tétanos, la grippe ou la pneumonie. Même les sirops contre la toux existent. De même, les connaissances en chimie et l’apparition de machines à distiller permettent aujourd'hui la création de parfums et produits de beautés, de savons et même d’encres invisibles ou de solutions révélatrices à la composition parfois très complexe. Même les empreintes digitales peuvent être aujourd’hui relevées et étudiées par les forces de l’ordre. Bien entendu tous ces domaines font parfois entrer en jeux quelques principes mathématiques ou algorithmes complexes qu’il faut donc également étudier.

De la même façon la technologie regroupe bien des domaines comme l’ingénierie, la mécanique, la métallurgie et même quelques bases de l’aéronautique. Ainsi les bougies et chandeliers se sont vus cohabiter avec les lanternes et lampes à pétroles, alors que le développement de différents brûleurs et réchauds à permis une nouvelle cuisson des aliments, de faire chauffer rapidement l’eau ou encore l’intérieur des habitations. De même, la conception et l’installation de systèmes de pompes et de filtres a permis un accès plus simple à l’eau courante dans chaque maison. De nombreuses inventions ont également fait leur apparition, améliorant et facilitant bien des tâches du quotidien tel que les machines à coudre, rivales des métiers à tisser, des machines à moudre ou encore des pèles-pommes et broches à marshmallow. D’autres améliorations ont aussi vu le jour dans des domaines autres que ceux des foyers et de l’alimentation. Ainsi la navigation est désormais facilitée grâce aux boussoles et aux longues vues, alors que la médecine elle a pu faire un bon en avant grâce à l’invention du microscope. Lunettes et monocles ce sont d’ailleurs aujourd’hui multipliés. Les améliorations mécaniques ont, quant à elles, apportées quelques innovations du genre de la machine à écrire, du gramophone ou du cryptex qui sert à protéger les messages importants.

De leurs côtés, les moyens de transports ne sont pas en reste, les fiacres, charrettes, destriers et autres n’étant désormais plus les seuls moyens de voyager. Trains et transports mécaniques urbains sont ainsi apparus à Oz et certains brillants cerveaux ont même réussi à conquérir le ciel grâce aux ballons dirigeables à pédales proche des montgolfières. Même les navires de transports commencent à être équipé d’hélices pour les rendre plus rapides. Autre découverte importante, celle de la poudre qui a permis bien des innovations et améliorations dans le domaine de l’armement, amenant ainsi récemment les premières armes à feu à Fairy Tales.

Le monde de Fairy Tales est donc désormais plus proche de l’univers steampunk, chevaux et autres anciennetés cohabitant désormais avec des créations plus sophistiquées, mais sont encore loin de disparaitre, la technologie n’étant pas toujours accessible à tous. De plus, à ce jour, une seule personne est connue pour avoir réussi à naviguer sous l’eau sans recourir à la magie, le Capitaine Nemo.

Votre Dévoué Staff


Dernière édition par The Book le Dim 1 Fév - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
The Book
avatar
Conteur

Messages : 104
Voir le profil de l'utilisateur http://happy-neverending.forumactif.com/t7-fiche-personnage
Dim 1 Fév - 0:31
Vie Après la Mort


La mort, qu'est-ce que la mort ? A Fairy Tales la mort est simple et ne consiste qu'en un choix celui de disparaitre ou alors celui d'aller finir sa mort à The Other Side, monde des âmes errantes ou égarées, géré par Méphistophéles et ses collègues et où il n'est alors plus possible de faire machine arrière. Ainsi toute personne qui aurait de son vivant signé toute forme de contrat avec Méphistophélès et ses sbires se retrouverait sans autre choix que de terminer à The Other Side, l'âme étant liée à ce monde par magie.

Cependant, l'arrivée des Ombres a provoqué de nombreux bouleversements dans la vie et dans le fonctionnement de tout Fairy Tales et l'un des impact important de cette invasion concerne la mort elle-même. Ces ombres, parfois serviteurs ou maîtres de la mort, ont la particularité de s'emparer de chaque âme dont ils ont provoqué la mort, les tenants ainsi en leur pouvoir, les gardant parfois même avec eux, sans pouvoir jamais leur échapper à moins qu'un échange ne soit effectué. Dans le monde d'origine de ces ombres, une personne morte hors de l'action d'un maitre de la mort peut disparaitre où errer entre deux monde jusqu'à ce que son âme ne soit récupéré où qu'elle ne décide de s'en aller.

Donc, si avant à Fairy Tales, lorsque une personne décédait, elle ne disparait pas forcément pour autant, pouvant finalement dans certaines circonstances rejoindre le monde de The Other Side, aujourd'hui tout n'est plus si simple, aussi faut-il apporter quelques éclaircissements. En effet si ici mort n’est pas toujours synonyme de disparition, ils sont cependant désormais nombreux à pouvoir influencer sur la destinée finale des vivants. Ainsi, si l’un de ces maîtres de la mort qui se cache parmi les ombres intervient d’une quelconque façon dans le décès d’une personne, alors il en récupère l’âme qui lui appartiendra alors à jamais. Cela marche d’ailleurs de la même façon pour chacun des employés envoyés par la mort, l’âme se retrouvant ainsi lié au maître que l'envoyé sert.

Il n’existe qu’une seule exception à cette règle : signer un contrat avec Méphistophélès. En effet l’âme du vivant étant alors lié magiquement par contrat, cette dernière se retrouvera automatiquement lié à l’Other Side après son décès et ce même si le trépas est provoquée par un maitre de la mort. De quoi un mettre un coup dans l'os à ses ombres pas toujours des plus accueillantes.

Concernant alors véritablement la partie vie après la mort, l’âme errante ou ayant fait le choix de partir pour The Other Side démarre donc une nouvelle vie dans le monde où il a atterrit. Ainsi les âmes errantes de The Other Side sont très vite invitées à se joindre à l’ambiance festive et à profiter des attractions des lieux. Il est certes possible pour les âmes de quitter The Other Side et ainsi de parcourir le monde en tant que morts-vivants, spectres, zombies ou fantômes.

Votre Dévoué Staff
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Happy NeverEnding :: Premières Pages :: Les Derniers Ecrits-